Switzerland

Yvan Perrin au tribunal pour des propos sur des musulmans

L’ancien conseiller d’Etat neuchâtelois UDC est accusé de propager une idéologie visant à dénigrer les musulmans.

Yvan Perrin à droite est jugé pour des propos sur les musulmans.

Yvan Perrin à droite est jugé pour des propos sur les musulmans.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Yvan Perrin est jugé ce mercredi après-midi par le Tribunal de police à Neuchâtel pour discrimination raciale. Le Ministère public reproche à l'ex-conseiller national neuchâtelois UDC de propager une idéologie visant à dénigrer les musulmans.

Le procureur général Pierre Aubert a renvoyé le prévenu, défendu par le conseiller national (UDC/VS) Jean-Luc Addor, devant le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers. Il a requis une peine de 90 jours-amende à 30 francs, soit 2700 francs, avec sursis pendant deux ans.

Les faits se sont déroulés entre le 4 et le 6 avril 2019. Yvan Perrin a lancé une polémique sur son compte Facebook à propos des musulmans en général et du Musée des civilisations islamiques de La Chaux-de-Fonds en particulier, en lien avec un article de 24 Heures où il était question des Qatar Papers et des Frères musulmans.

L'acte d'accusation relève que «compte tenu du sujet abordé et du cercle de personnes auxquelles il s’adressait, des débordements de langage étaient à prévoir. Le Ministère public reproche à l'accusé d'avoir maintenu sur son mur virtuel «de manière à ce qu’ils puissent être lus par un large public, des commentaires de tiers appelant à la haine et à des actes de violence contre des personnes en raison de leur appartenance religieuse».

Le procureur général, Pierre Aubert, constate que l'accusé propage «une idéologie visant à dénigrer de façon systématique les musulmans en raison de leur appartenance religieuse». Il estime qu'Yvan Perrin encourage et prend part à «des actions de propagande, discriminant publiquement d’une façon qui porte atteinte à la dignité humaine un groupe de personnes en raison de leur religion».

Seulement une mouvance visée ?

Yvan Perrin s'est défendu devant le procureur et dans la presse en affirmant que ses propres critiques ne concernaient pas les musulmans en général mais une mouvance en particulier, considérée généralement comme terroriste. Sur les ondes de RTN en juin 2019, l'ex-conseiller d'Etat neuchâtelois avait précisé que les Frères musulmans sont une organisation classée comme terroriste en Arabie Saoudite et en Egypte.

Pour le procureur général, s'il est possible qu’il ait eu cette intention, il n’en demeure pas moins que «l’impression générale laissée tant par son commentaire «L’infection s’étend», que par ceux des autres intervenants, est que ce sont bien les musulmans en général qui sont pris à partie, d’une manière d’ailleurs aussi stupide et grossière que méchante».

( ATS/NXP )

Football news:

Valencia hat für die Saison 2020/21 drei Formen vorgelegt
Ter Stegen hat sich bereit erklärt, einen 5-Jahres-Vertrag bei Barça zu Unterschreiben
Bale war nicht für Real Madrid zum Champions-League-Spiel gegen Manchester City angetreten
Arsenal bot willian einen Vertrag über 3 Jahre an
Orje erklärte sich bereit, nach Mailand zu wechseln. Tottenham will 20 Millionen Euro für den Verteidiger
Can-casillasu: Einer der größten geht von der Bühne. Du warst immer ein Vorbild, mein Freund!
Präsident Atletico: Simeone ist großartig. Er bringt ständig Siege, Titel