Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire-AIP/ L’OMS célèbre les doyens, vieux et anciennes personnes 

Abidjan, 02 oct 2022 (AIP)- Musique et chants rétros aux sonorités vintage, danses, poèmes, les sexagénaires et personnes âgées ont festoyé, gaiement, comme de joyeux drilles, dans la cour de la représentation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), samedi 1er octobre 2022, à Abidjan, à la faveur de la Journée internationale des personnes âgées (JIPA 2022).

La JIPA état célébrée cette année sous le thème, ‘’La résilience des personnes âgées dans un monde en mutation’’ avec pour bréviaire ‘’La santé et le bien-être des personnes âgées nous concernent tou(te)s…’’, en présence de représentants des ministères de la Santé, de la Solidarité et du maire de Cocody.

‘’Vous êtes la locomotive qui tire les autres wagons (…) le Baobab qui ombrage, le puits qui désaltère’’ à qui la jeune génération présente et à venir rend hommage”, a encensé les sexagénaires, le représentant résident de l’OMS en Côte d’Ivoire, Dr Jean-Marie Vianny Yaméogo.

A son avis, leur prise en charge sanitaire et sociale est un ‘’enjeu majeur’’ des politiques publiques parce que ces doyens forment ‘’le groupe le plus hétérogène parmi toutes les tranches d’âge (…) dont certaines peuvent vivre en bonne santé de manière autonome et indépendante, quand d’autres peuvent être en besoin d’assistance’’, a affirmé Dr Yaméogo.

La capacité de communication et de coopération entre les acteurs intervenant auprès des personnes âgées est fondamentale pour assurer la continuité et la qualité de leurs soins, quand apparaissent une moindre résistance aux infectons et une grande fréquence des troubles locomoteurs ou perte de mobilité.

L’OMS estime à 1 309 000 (4,45% de la population) la proportion des plus de 60 ans qui doivent compter dans les politiques de formations et de prises en charge médico-sociale des personnes du troisième âge dans le pays.

‘’A cet effet, en raison de la particularité des personnes âgées, et de l’absence de mécanismes et procédures qui garantissent le libre consentement et respectent les décisions de choix de santé des personnes âgées, l’institutionnalisation de soins spécifiques est une des formes courantes qui constitue aujourd’hui une nécessité’’, affirme l’OMS.

Selon UN Population division’s ’’World population prospects’’, la Côte d’Ivoire compte plus de 1,3 million d’habitants âgés de plus de 60 ans, pour 4,45% de sa population.

‘’Les personnes âgées doivent avoir accès à des sons spécialisés et j’encourage fortement tous les efforts qui développent des formations et des prises en charge médico-sociales des personnes du troisième âge en Côte d’Ivoire’’, a lancé le représentant de l’OMS, Vianny Yaméogo.

(AIP)

aaa/fmo