Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire- AIP/ La Fondation Orange Côte d’Ivoire offre des séances de dépistages des maladies du cardiovasculaires

Abidjan, 05 oct 2022 (AIP)- La Fondation Orange Côte d’Ivoire, en partenariat avec avec la Société ivoirienne de cardiologie (SICARD), a offert des séances de dépistage des maladies cardiovasculaires (MCV), dans le cadre de la Semaine du cœur, a constaté l’AIP à Abidjan et dans diverses localités du pays.

” Le dépistage se fait parce que le plus souvent, la découverte des pathologies se fait au détour de complications, à savoir l’accident vasculaire cérébral, les cardiopathies, l’insuffisance cardiale et rénale. Or lorsque ces complications surviennent, nous sommes au stade tardif de la maladie. Il est donc préférable de dépister tôt pour une meilleur pise en charge”, a justifié Dr Adon Luc Djoma, cardiologue membre de la SICARD, samedi 1er octobre à la place FICGAYO de Yopougon où plusieurs habitants la commune se faisaient dépistés.

Dr Adon Luc Djoman de la Société ivoirienne de cardiologie appelle les populations à la vigilance quant aux signes précurseurs de des maladies du cœur.

Ces activités sociales ont consisté au dépistage de l’hypertension artérielle et du diabète, principales causes des cardiopathies, selon Dr Djoman. Ce dernier appelle les populations à la vigilance quant aux signes précurseurs de ces maladies. Il s’agit, entre autres, des céphalées, flous visuels, bruits dans les oreilles, vertiges.

“Je suis venus faire le dépistage parce que j’ai constaté que le battement de mon cœur va trop vite. Ca m’empêche de travailler normalement”, a confié à l’AIP Akomian Pascal, un jeune participant.

Un autre bénéficiaire, déjà déclaré diabétique et sous traitement, affirme être venu prendre des conseils auprès des spécialistes du cœur pour prévenir les complication.

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la première cause de mortalité dans le monde et la Côte d’Ivoire n’est pas épargnée. Elles tuent plus que le paludisme et 46% de la population âgée de plus de 25 ans souffre d’hypertension artérielle. Pour la prise en charge, il y a 2 cardiologues interventionnels pour 25 millions d’habitants.

« Près de 80% des décès liés aux maladies cardiovasculaires et à l’hypertension artérielle sont considérés comme évitables. Avec ces actions de dépistage, nous mettons tout en œuvre afin de contribuer à la réduction de ce chiffre », a déclaré pour sa part le directeur du comité de gestion de la Fondation Orange, Habib Bamba, lors d’un panel à Orange Village à Abidjan.

Dans le cadre de la lutte contre les MCV, la Fondation Orange Côte d’Ivoire intervient dans le renforcement des capacités de l’Institut de Cardiologie (ICA) en matière de diagnostics et de traitement, ainsi que la prise en charge de plusieurs enfants malades du cœur, l’organisation d’actions de sensibilisations et de dépistage, et la réalisation d’une étude sur les maladies cardiovasculaires en collaboration avec l’ICA et le Cabinet BSC.

Durant cette Semaine du Coeur, la Fondation a organisé, en plus des sessions de dépistages des MCV à Yopougon, Adzopé, Yamoussoukro et Korhogo, des conférences thématiques avec des experts du domaine, et des vidéos de sensibilisation sur les bons gestes pour un cœur sain.

(AIP)

dd/tm