Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire – AIP/ Le lancement de la campagne communautaire « Stronger together » de l’étape de Bondoukou annoncé

Bondoukou, 02 oct 2022 (AIP) – La ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo va procéder, lundi 3 octobre 2022, au lancement de la campagne communautaire dénommée « Stronger together » de l’étape de Bondoukou, au centre culturel de cette localité.

Cette cérémonie d’envergure sociale vise à  sensibiliser les leaders communautaires et les religieux afin de contribuer à la réduction des vulnérabilités des filles et des femmes dans les zones d’intervention notamment, sur l’accès et le maintien des filles à l’école, l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive, à l’hygiène menstruelle, la lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG) et les pratiques néfastes.

La campagne sera présentée, avec les objectifs, stratégie et des 160 cibles communautaires, aux populations de la ville, avec l’exposé de la situation de l’éducation des filles, des mariages précoces et des violences basées sur le genre. Le discours de la ministre Myss Belmonde Dogo sera le clou de cette manifestation,  selon le communiqué transmis à l’AIP.

De mardi à jeudi, des rencontres de sensibilisation des jeunes filles, garçons, des  leaders religieux et communautaires  et une animation publique auront lieu dans cette localité.

La ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté avait procédé vendredi 05 août, lors d’un point de presse à Abidjan, au lancement officiel de la campagne mass média et communautaire “Stronger Together”, qui signifie “Plus fort ensemble”.

L’édition 2022 de cette campagne porte sur le thème, ” “Stronger Together”, éducation des filles au leadership féminin”. Ce projet concerne les jeunes filles de 10 à 19 ans scolarisées et non.

Financé par la Banque mondiale et mis en œuvre grâce à l’appui technique du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) et d’autres partenaires, le projet SWEDD a pour objectif d’accélérer la transition démographique, de déclencher le dividende démographique et de réduire les inégalités de genre dans la région du Sahel.

Cette initiative régionale implique neuf pays de l’Afrique de l’ouest et du centre confrontés à des défis socio-démographiques identiques. Il s’agit du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Bénin, de la Guinée, du Tchad et du Cameroun.

Elle attend aussi améliorer le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescentes afin de leur permettre d’accéder plus facilement aux services de santé de la reproduction maternelle, néonatale infantile et nutritionnelle (SRMNIN) de qualité.

(AIP)

nmfa/fmo