Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier pour améliorer la disponibilité du poisson “faux thon” ouvert à Grand-Bassam

Grand-Bassam, 1er oct 2022 (AIP) – Le ministre des Ressources animales et halieutiques (MIRAH) tient un atelier portant sur les réformes de la filière du poisson “faux thon” ou poisson “Garba” en Côte d’Ivoire, en partenariat technique et financier avec l’Agence japonaise de coopération internationale JICA, de la Banque africaine de développement (BAD), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation (FAO) et l’Union européenne.

Durant deux jours, les participants devront contribuer à améliorer la disponibilité de ce poisson sur le marché ivoirien.

Il s’agira de présenter les missions du ministère dans la filière du faux thon, d’informer et de sensibiliser les acteurs sur les différents métiers de la filière, leurs rôles et leurs obligations, les informer sur le circuit de distribution et de réfléchir sur le mécanisme de fixation et du suivi du prix du faux thon.

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, a révélé que le poisson “faux thon” est la première source de protéines animales avec plus de 25 kg par habitant et par an depuis 2020, alors que la production nationale est généralement comprise entre 100 000 et 120 000 T par an avec un déficit comblé par des importations d’environ 583 000 T.

Le ministre Sidi Touré, lors de l’atelier

Le ministre a ajouté que cette rencontre est d’autant plus importante que la sécurité en ressources halieutiques constitue une priorité « absolue » pour le gouvernement ivoirien qui veille à assurer la disponibilité des protéines halieutiques à des prix accessibles pour les ménages sur tous les marchés ivoiriens.

Il a déploré le fait que cette filière pourvoyeuse d’emplois et de richesses souffre aujourd’hui d’une insuffisante structuration et est sujette à des fluctuations importantes de prix.
Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, le gouvernement ivoirien a décidé, le 21 décembre 2021, de plafonner le prix du thon (poisson garba), a rappelé le ministre des Ressources animales et halieutiques qui a souhaité que le plafonnement du prix décidé par le gouvernement soit respecté.
(AIP)
ko/akn/eaa/kp