Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Droits de la femme : La Primature dessaisie de l’observatoire national dédié

poste par Griffin Ondo Nzuey / 27 juin, 2023

Deux ans après sa création, l’Observatoire national des droits de la femme (ONDF) pour lequel un projet de réorganisation a été adopté lundi 26 juin en Conseil des ministres devrait bientôt être placé sous la responsabilité de la Présidence de la République, alors que la structure est jusqu’ici rattachée à la Primature.

L’Observatoire national des droits de la femme sera désormais placé sous la responsabilité de la Présidence de la République. © GabonReview (Montage)

Au Gabon, l’Observatoire national des droits de la femme (ONDF) devrait bientôt subir une réorganisation. Porté par le ministère chargé des Relations avec les institutions constitutionnelles, un projet de décret y relatif a été adopté lundi en Conseil des ministres. La structure placée sous l’autorité directe du Premier ministre lors de sa création courant 2021 sera désormais rattachée à la Présidence de la République.

Les autorités expliquent que «cette réforme vise la continuité des actions admises dans le cadre de la feuille du programme Gabon-Égalité qui lui confère des missions plus importantes nécessitant une révision d’ordre fonctionnel et structurel de cet organe». Pour rappel, c’est lors du Conseil des ministres du 29 juin 2022 que les missions et le fonctionnement de l’ONDF ont été définis.

Organisée autour de deux organes, le Conseil de l’Observatoire et la Direction, la structure est chargée «accroître l’impact de la politique Gabon-Egalité sur les cibles visées et de susciter les changements transformationnels escomptés sur la condition de la femme gabonaise», précisait-on un an plus tôt.

GR