Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Élections générales 2023 : le PDG salue le bon déroulement de l’organisation

Mise en place effective de l’ensemble des commissions électorales chargées de l’administration des élections, examen, validation et publication des candidatures déposées au titre des trois scrutins : présidentiel, législatif et local, remise effective de la liste électorale au Centre gabonais des élections, et adoption du principe d’un bulletin unique combinant les deux scrutins uninominaux, présidentielle et législative, un ensemble d’actes salués et appréciés par le Parti démocratique gabonais, qui dans une déclaration le 2 août 2023, a marqué son satisfecit à l’endroit du CGE.

Le Conseiller Porte-parole du PDG, David Ella Mintsa, saluant le bon déroulement du processus électoral en cours. © ComPDG

S’ils sont décriés et blâmés par les acteurs de l’opposition, pour amateurisme et incompétence et pour la cacophonie dans le processus d’organisation des élections générales du 26 août 2023, Michel Stéphane Bonda et son équipe savent désormais qu’ils peuvent compter sur le soutien et les congratulations des militants et sympathisants du Parti démocratique gabonais, qui ne semblent pas se faire prier pour constater et apprécier les «acquis» du processus d’organisation des élections générales une «première dans l’histoire politique du Gabon».

Prenant acte de ces acquis, entre autres, à ce stade du processus de la : mise en place effective de l’ensemble des commissions électorales chargées de l’administration des élections ; examen, validation et publication des candidatures déposées au titre des trois scrutins présidentiel, législatif et local ; remise effective de la liste électorale au Centre gabonais des élections (CGE), et adoption du principe d’un bulletin unique combinant les deux scrutins uninominaux, présidentielle et législative, le PDG s’est félicité du bon déroulement dudit processus.

«Le Parti démocratique gabonais se félicite, à ce stade, du bon déroulement du processus électoral, conformément à la ferme volonté du président de la République, son excellence Ali Bongo Ondimba et de l’ensemble des acteurs politiques gabonais qui, lors des assis de la concertation politique de février dernier, ont pris l’engagement solennellement d’œuvrer à l’organisation, dans notre pays d’élections aux lendemains apaisés», a souligné le Conseiller Porte-parole du PDG, David Ella Mintsa.

S’agissant de la décision du Centre gabonais des élections d’instaurer le bulletin unique comme nouvelle modalité pour voter le président de la République et les députés à l’Assemblée nationale lors du scrutin du 26 août prochain, le parti au pouvoir assure, que ce choix émane des propositions de l’opposition lors des assises de la concertation politique de février 2023. «A toutes fins utiles, il convient d’indiquer que l’instauration du bulletin unique, pour les deux élections uninominales, est une proposition émanant de l’opposition et acceptée de façon consensuelle et unanime par l’ensemble des acteurs politiques gabonais réunis dans le cadre des assises de la concertation politique majorité-opposition organisées au mois de février 2023», a indiqué David Ella Mintsa.

Présentée comme une innovation qui vise à améliorer le processus électoral dans sa globalité et ayant été déjà expérimenté avec succès dans les grandes démocraties à l’instar des États-Unis d’Amérique, mais aussi en Afrique notamment en Côte-d’Ivoire et au Kenya, ce système, au regard des contraintes que requiert l’organisation des élections générales permettrait entre autres, selon le PDG : une simplification des opérations de vote et conséquemment un important gain de temps pour une meilleure gestion des flux dans les bureaux et autres centres de vote.

«De même, cette nouvelle modalité devrait permettre de minimiser les risques d’erreurs de manipulation de bulletins de vote, très souvent à l’origine du nombre significatif des votes nuls», a souligné le Conseiller Porte-parole du PDG, invitant ardemment tous camarades militants du PDG , mais au-delà, l’ensemble des concitoyens à s’approprier cette nouvelle modalité de vote adoptée par le CGE.