Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Fin de la Caravane nationale de formation des jeunes aux métiers du sport sain

La lutte contre le dopage en milieu sportif était au centre des débats à  Port-Gentil, le 8 juin au 10 juin 2023, à l’occasion du lancement officiel de la caravane nationale de formation des jeunes aux métiers du sport. Il était question de sensibiliser, informer et de renforcer les capacités des participants venus pour la circonstance, sur les mécanismes à mettre en place visant à freiner le fléau du dopage qui gagne du terrain dans le sport. Une action qui est à mettre à l’actif de l’association Yemaly en partenariat avec l’ambassade de France au Gabon.

« C’est un domaine dont on ne parle pas beaucoup, un domaine tabou pour certains, beaucoup de jeunes sportifs ne sont pas informés sur les revers du dopage. Nous sommes à Port-Gentil pour former et sensibiliser les jeunes sur l’antidopage », a indiqué Géraldine Robert Yema, présidente de l’association Yemaly.

Le but de la caravane était d’interpeller les uns et les autres sur leur rôle à jouer lors des grandes compétitions sportives. Des instructions qui ne font pas exception de la couleur des cheveux, de la peau, de la religion et bien d’autres.

« Il n y a jamais eu de formation des agents sur l’antidopage au Gabon, ces agents qui ont été formés pourront sensibilisés dans les clubs et ligues ;  il serait bien que le Gabon soit au même niveau d’informations, pour lutter contre le dopage »,  a fait observer Jean-Christophe Oniane Allogho,  coordonnateur de la caravane nationale, expert et formateur en Afrique noire d’agents de contrôle antidopage.

Deux jours durant, toutes les parties ont été spécialement enseignées sur les procédures de prise d’échantillons, de communication, de sécurité et bien d’autres.

Des connaissances que pourraient mettre en exergue les Agents de contrôle du dopage (ACD), lors des grandes compétitions sportives afin d’avoir beaucoup de pratique et de connaissances. Une exigence qui se base sur la mise en place par les plus hautes autorités, des textes et lois ainsi que, des laboratoires de contrôle sur la question du dopage.

Cette caravane nationale de formation des jeunes aux métiers du sport, a permis au trente-cinq participants de recevoir après deux jours de formation intense, leur certificat de compétence d’agent de contrôle du dopage, avant bien sûr la phase pratique sur la procédure de contrôle ainsi que, la fatidique épreuve de questions-réponses.

La boucle de cette caravane a été marquée par un tournoi de basket, organisé à l’endroit des jeunes à la place de la Concorde. Réunis autour du sport en groupe de sept équipes dont l’âge variait entre 11 et 17 ans, ces jeunes ont pu être sensibilisés à leur tour sur les dangers du dopage. Une rencontre qui leur a permis de lutter également contre l’oisiveté en cette période de vacances.

Les prochaines destinations dans le cadre de cette caravane nationale de formation des jeunes aux métiers du sport visant à lutter contre le dopage, sont les villes de Lambaréné, Makokou et Oyem en juillet prochain. Néanmoins, un camp sportif sera organisé en cette période à Port-Gentil. Celui-ci verra la présence de trois internationaux basketteurs français.

Vincent Ranozinault