Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Gabon : Bendjé se lance dans la culture du café et du cacao

poste par Michel Ndong / 6 mai, 2022

mdas

Le directeur général de la caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) et le président du conseil départemental de Bendjé ont signé, le 5 avril, un partenariat pour l’introduction de la culture du café et du cacao dans le département.

Le directeur général de la Caistab, Thierry Prospère Mboussou, et le président du conseil départemental de Bendjé, Louis Barris Ogoula Olingo, paraphant le protocole de partenariat pour l’introduction de la culture du café et du cacao dans le département. © Gabonreview

La caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) envisage de lancer la culture du café et du cacao dans le département de Bendjé. Un accord de partenariat a été signe le 5 mai dans ce sens, entre Le directeur général de la caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), Thierry Prospère Mboussou, et le président du conseil départemental de Bendjé, Louis Barris Ogoula Olingo.

Il s’agit, à travers ce partenariat, de répondre aux attentes sociaux-économiques des populations. Celles-ci seront regroupées en coopératives afin de garantir la viabilité de leurs exploitations. Ce projet est important et ‹‹nous allons nous y atteler parce-que nous pensons que la diversification de notre économie doit se faire impérativement par la culture du café et du cacao››, a indiqué Louis Barris Ogoula Olingo.

© Gabonreview

L’ambition de la Caistab est d’intensifier ses activités dans le département et offrir des emplois aux jeunes. ‹‹Je pense que la Caistab pour mission, l’élargissement de ses champs d’actions. Je pourrais m’aventurer avec le CDB de dire que nous allions couvrir le plus grand nombre de jeunes du département de manière professionnelle›› a promis le DG de la Caistab, Thierry Prospère Mboussou.

L’un des éléments forts de ce partenariat est l’affectation dans la province de l’Ogooué-Maritime d’un délégué provincial spécialisé dans la gestion de ces deux cultures, accompagné des agents spécialisés, pour la prise en charge optimale des quatre sites retenus.

La Caistab va également fournir des plants à tous ceux qui veulent s’engager dans la culture du café et du cacao. Par ailleurs un réseau d’ingénieurs sera mis à la disposition des planteurs afin de garantir la qualité des plants qui seront repiqués dans les sites Ozouri, Anéngué, Canton Ogooué et Océan.

GR