Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Geoffroy Foumboula Libeka : « Ceux qui demandent la transition sont des peureux »

Membre de la société civile et candidat aux législatives du 26 août, Geoffroy Foumboula Libeka tire à boulet rouge sur les partisans de la transition politique au Gabon. Une option qu’il qualifie d’illusoire au regard de l’enjeu électoral en cours.

En dépit de la méfiance envers les institutions en charge d’organiser les élections, Geoffrey Foumboula Libeka fait partie de ceux qui soutiennent la tenue des élections au Gabon et rejette l’idée d’une transition politique, soutenue par une frange de l’opposition, notamment le Rassemblement pour le Gabon (RPG), l’Alliance pour le Changement et le Renouveau (ACR), la Coalition pour la République autour de Jean Ping, Privat Ngomo. Les partisans de cette alternative auraient, selon lui, « peur d’assumer leur responsabilité, peur de perdre leur vie en défendant leur pays

« Ceux qui aspirent à la transition sans rapport de force, ce sont des lâches et des peureux et j’assume ce que je dis. C’est ça le problème que nous avons dans notre pays. On demande une transition, on vous dira que c’est pour éviter que les Gabonais ne soient tués. Mais comment voulez-vous qu’on arrive à une alternance, vous avez peur de perdre votre vie pour défendre votre pays », a-t-il lancé.

Prenant l’exemple des pays de la sous-région, à l’instar du Mali et du Burkina Faso, l’acteur de la société civile a affirmé, à l’endroit de ses pairs, que l’alternance ne leur sera jamais servie sur un plateau. « Vous, vous êtes assis derrière vos écrans et vous attendez que la Démocratie vous soit offerte par le système qui vous opprime. Face à une dictature, vous dites que vous allez arriver à une transition pacifique. Vous êtes sérieux ? Transition pacifique, signifie qu’on vous remet le pouvoir avec des fleurs à la main. Vous pensez un seul instant que le système Bongo PDG est prêt à vous donner le pouvoir avec des fleurs à la main? Donner le pouvoir cadeau ? » A-t-il soutenu.

Comme plusieurs acteurs de l’opposition et de la société civile, Geoffrey Foumboula estime que l’alternance ne pourra se faire que par la voie des urnes. Il invite donc les promoteurs de l’idéal d’une transition au Gabon à faire preuve de réalisme.  

Estelle Amvane