Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Jacques A. Massalha : 60 ans après… il faut réinventer le Gabon

A quelques semaines des élections générales organisées au Gabon, Jacques A. Massalha, citoyen gabonais, pas du tout candidat aux joutes électorales prochaines, interpelle, dans un essai paru aux éditions Jets d’encre, sur la nécessité ardente de «Réinventer le Gabon». Pour ce passionné de la littérature, 60 ans après son indépendance et avec son faramineux potentiel, le Gabon mérite absolument mieux que ce qu’il est aujourd’hui.

En exergue, la couverture de «Réinventer le Gabon», de Jacques A. Massalha. En arrière-plan, le pavillon du Gabon au World Expo (Sept 2010 à Shanghai – Chine) © GabonReview (Montage)

Au terme d’une lecture lucide et d’une observation méticuleuse de l’état du Gabon, soixante ans après son indépendance, malgré ses potentialités – la richesse de son sol et sous-sol, la stabilité sociale et sa faible démographie -, et au regard de sa gestion calamiteuse, décriée par bon nombre de citoyens, le natif de Mbigou dans la province de la Ngounié, Jacques A. Massalha, crie à l’impératif de reconstruire le pays.

Jacques A. Massalha, auteur de l’essai intitulé «Réinventer le Gabon», dans les locaux de Gabonreview. © Gabonreview

Conscient de l’immensité et de la complexité de la tâche, consistant notamment à épurer le pays de ses aspérités négatives, le passionné d’écriture, dans un essai de 144 pages intitulé «Réinventer le Gabon», paru aux éditions Jets d’encre, invite ses compatriotes à réfléchir et décider de l’avenir ambitionné pour le pays dans les quinze années à venir. «Chers compatriotes, nous devons choisir entre la soumission, l’assujettissement, l’injustice, la kakistocratie, le sous-développement et l’émancipation, le développement de notre nation, ainsi que l’amélioration concrète de nos conditions de vie. Notre destin – et celui de notre pays est entre nos mains et non plus entre celles de ceux qui nous délivrent des faux discours, encore moins entre celles de l’Occident», lance Jacques A. Massalha, exhortant au réveil et à l’adoption d’une posture de gagnant plutôt que de vaincu !

Dans son essai, l’auteur livre une analyse fine des déterminismes de la situation critique du Gabon d’aujourd’hui – politique, économique et sociale. Il en tire suffisamment d’enseignements pour proposer des réformes censées faire émerger le pays, tant au niveau national que sur la scène internationale.

«Hormis le constat de ce que nous vivons, que nous observons sur le terrain, il y a une série de propositions qui a été émise. J’esquisse sur un certain nombre de sujets de la société gabonaise, une série de réponses à pouvoir réinventer le Gabon. Ce n’est pas seulement un constat. L’essai est découpé en trois grandes phases, la première partie renferme le constat de l’état du Gabon 60 ans après son indépendance ; la seconde, les propositions de solutions et la dernière partie rend compte, à travers un reportage imagé, de l’état du Gabon», explique Jacques A. Massalha.

Pour l’auteur de «Réinventer le Gabon», il arrive des moments dans la vie où les hommes et les femmes doivent se réinventer pour refaçonner leur pays. «Prenons de bonnes décisions pour notre avenir et celui de nos enfants. Rêvons d’un autre modèle, d’un nouveau projet de société ».