Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

L’opposant Joachim Mbatchi interpelle Ali Bongo sur la nécessité de renouveler le bureau du CND

Poursuivant la série de ses causeries politiques dans son giron politique d’Owendo, le président du Forum pour la défense de la République (FDR, opposition), Joachim Mbatchi Pambou, a, interpelé le weekend écoulé, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, clef de voûte de toutes les institutions, sur l’impérieuse nécessité de renouveler urgemment le Conseil national de la Démocratie (CND), qui n’a pas de bureau depuis 6 ans.  

« Je saisis cette occasion pour inviter respectueusement, ici et maintenant, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, à convoquer une assemblée plénière élective aux fins de renouveler le bureau du Conseil national de la démocratie pour lui donner la plénitude de ses moyens et optimiser son fonctionnement », a lancé M. Mbatchi Pambou.

Pour le FDR, il serait inadmissible d’aller à ces élections avec un bureau du Conseil national de la démocratie non renouvelée depuis 2017. Nommé par le Chef de l’Etat, Séraphin Ndaot Rembogo est le seul du bureau légitime de cette institution qui joue un rôle important dans le processus électoral.

« Outre ses missions régaliennes de régulation et de promotion de la démocratie dans notre pays, le CND, tout comme le CGE, le Ministère de l’Intérieur et la Cour Constitutionnelle, intervient dans le processus électoral, en ce sens qu’il est ampliateur des procès-verbaux des élections  et fait office d’observateur puisqu’il commet des observateurs dans l’ensemble du territoire national (cas des élections législatives, municipales) et hors du Gabon lorsqu’il s’agit de la présidentielle », a-t-il précisé.

Camille Boussoughou

Navigation de l’article