Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le PDG indigné par les propos mensongers de l’opposant Jean Ping contre Ali Bongo

Le Conseiller porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Frédéric Massavala Maboumba, s’est indigné, dans un point de presse tenu mardi 04 juillet 2023 au siège du parti sis à Libreville, des accusations mensongères proférées par l’opposant Jean Ping contre Ali Bongo le 1er juillet dernier à Paris, propos insinuant que le Chef de l’Etat, accompagné du Ministre français de la Défense à l’époque Jean Yves LeDrian, dans un Hélicoptère, aurait participé lui-même en personne, au bombardement supposé du QG du candidat malheureux Jean Ping, en septembre 2016, à l’aide de « Bazooka », après l’élection présidentielle.    

« Le Parti Démocratique Gabonais s’étonne de la légère avec laquelle ce compatriote, dans sa lancé belliqueuse, jette l’opprobre sur un haut dignitaire d’un pays ami, en l’occurrence Monsieur Jean Yves LeDrian, qui du reste n’était à Libreville à la période indiquée », a indiqué avec déception M. Massavala Maboumba.

Dans son allocution à l’hôtel Pallman la Défense de Paris, Jean Ping qui séjourne depuis quelques jours en France, aurait également prononcé devant ses partisans que le Président Ali Bongo Ondimba, aurait instruit les gens pour « trancher le cou de Jean Ping à la hache et d’exhiber sa tête sur un piquet ».

« Le Parti démocratique gabonais, tout en prenant acte de la vacuité des propos de monsieur Jean Ping, s’inquiète tout de même de son état psychologique », a-t-il relevé.

Camille Boussoughou

Navigation de l’article