Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ngounié : Mise en service de la ligne électrique Bongolo-Kanda

Dans le cadre du projet d’électrification rurale de l’axe Lebamba–Makongonio, Gabon Power Company (GPC) et la Société d’électricité de téléphone et d’eau du Gabon (Seteg) ont réceptionné le 11 juin dernier la ligne électrique Bongolo–Kanda, dans la province de la Ngounié. Ce projet vise à augmenter l’accès à l’électricité dans les zones isolées du pays.

Ali bongo procédant à la mise en service du premier tronçon des travaux d’électrification rurale de l’axe Lebamba-Makongonio, le 11 juin 2023. © D.R.

Gabon Power Company (GPC) et la Société d’électricité de téléphone et d’eau du Gabon (Seteg), deux entités du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), ont réceptionné́ le 11 juin 2023, la ligne électrique Bongolo–Kanda, en présence du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Ce projet entre dans le cadre de l’électrification rurale de l’axe Lebamba-Makongonio, visant à renforcer l’accès à une énergie fiable et abordable aux populations gabonaises.

«La mise en service de ce premier segment permet déjà de raccorder les populations de Kanda au réseau électrique. Cette étape clé nous ouvre la voie pour poursuivre les travaux d’électrification dans le but de réceptionner le deuxième tronçon (Kanda-Moukoundou) où sont déjà implantés 95% des supports Basse Tension», a déclaré Philippe Jr. Ossoucah, directeur général adjoint de Gabon Power Company.

Photo de famille avec le chef de l’Etat. © D.R.

Le projet d’électrification rurale permettra à terme d’alimenter sept villages situés dans la province de la Ngounié : Kanda, Moukoundou, Mandji, Dibwangui, Bilala, Ndoubi, Makongonio et raccorder plus de 2000 foyers au réseau électrique de la Louetsi. Selon l’administrateur-directeur général du FGIS, ce projet permet d’optimiser les performances des services énergétiques et d’améliorer considérablement le confort de vie des habitants de la Ngounié. «La fourniture d’une électricité́ de qualité́ et accessible à tous participe aussi à promouvoir l’autonomisation des jeunes et des femmes. Nous sommes fiers de constater que ces travaux ont suscité́ des vocations chez certaines jeunes filles pour les métiers d’ingénieurs et de techniciens», a indiqué Akim Mohamed Daouda.

Financé par GPC et réalisé par la Seteg, ce projet vise à augmenter l’accès à l’électricité́ dans les zones isolées du pays, répondre à la demande croissante en électricité́ dans le sud du Gabon, à diminuer l’utilisation des énergies fossiles (gasoil, essence, etc.) et étendre le réseau interconnecté au niveau national. D’après le directeur général de la Seteg, Marcelin Simba Ngari, ce chantier sur l’axe Lebamba-Makongonio a permis d’embaucher 250 jeunes gabonais dans les métiers de la construction et des équipements électriques. «Cette collaboration avec les habitants nous semble cruciale pour la bonne réalisation des travaux. Notre ambition est de partager notre savoir-faire pour une meilleure insertion des jeunes et de répondre aux besoins spécifiques des foyers en accord avec la vision des plus hautes autorités», a expliqué Marcelin Simba Ngari.