Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

 PAAP2 : la SNI ouvre la phase de commercialisation de 100 villas et 200 parcelles viabilisées

Le Directeur général de la Société nationale immobilière (SNI), Hermann Kamonomono, a, dans le cadre du Programme accéléré de l’accession à la propriété, phase 2 (PAAP2) annoncé, dans une conférence de presse, l’ouverture dès ce 23 juin 2023, la commercialisation de 100 villas et 200 parcelles viabilisées localisées dans le 3ème arrondissement la commune de Ntoun près de Libreville.

« Il s’agit ici pour ce qui est des parcelles, des espaces situés dans le 3ème arrondissement de la commune de Ntoum, plus précisément au lieu-dit Bikele Nzong, ces espaces vont être aménagés et proposés à la vente à nos compatriotes », a indiqué M. Kamonomono, dans son laïus de lancement.

La SNI propose donc la commercialisation des logements de type F3 et F4, deux, trois chambres. Ces logements sont pour la plupart issus du programme lié aux logements sociaux, qui par le passé, était inachevé. La SNI a décidé de les achever et de les mettre à la disposition des gabonais désireux d’en être les propriétaires.

À propos des parcelles promises à la vente, le coût d’acquisition varie entre 10 mille et 18 mille le mètre carré avec des superficies variant entre 400, 800 et 1000 mètres carrés. Quant aux villas, les coûts d’acquisition varient entre 35 et 40 millions. Par ailleurs, pour leur acquisition, c’est-à-dire, des parcelles et des logements, la SNI met en place trois modes d’acquisition: le paiement content, le crédit immobilier et la location-vente.

À cet effet, la SNI privilégie les personnes qui accèdent pour la première fois aux biens de son entreprise. Une pratique déjà utilisée par le passé. L’objectif étant d’élargir les possibilités d’acquisition des nouveaux acquéreurs. Et tenant en compte de la difficulté des Gabonais à accéder à un logement décent et à une parcelle viabilisée, la SNI se propose d’élargir la phase deux du PAAP aux disponibilités qu’il y a dans les autres provinces. Et l’acquisition se fait dans les mêmes conditions que celles de Libreville.

« Il est à noter que les mêmes modalités s’appliquent à nos compatriotes désireux d’acquérir un logement, une parcelle viabilisée pour la deuxième phase, aussi bien que pour la première phase, il s’agit de se rapprocher de nos services commerciaux », a-t-il

Pour l’acquisition d’une parcelle, la procédure d’ attribution est suivie par la Commission mise en place par l’entreprise. Les potentiels acquéreurs doivent constituer un dossier auprès du service commercial qui le transmet à la Commission d’attribution pour examen.

Antoine Relaxe