Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Colonel Claude Pivi à la barre : « Si j’étais présent au camp Makambo, personne n’aurait osé tirer sur Dadis. »

L’ancien ministre chargé de la sécurité présidentielle, le colonel Claude Pivi était encore à la barre ce lundi 28 novembre pour sa 3e journée de comparution pour répondre aux questions du tribunal criminel de Dixinn délocalisé dans l’affaire des évènements du 28 septembre 2009.

A la barre, le colonel Pivi s’est prêté aux questions de l’un des avocats de Toumba Diakité, Me Lanciné Sylla qui l’a bombardé de questions relatives à la tentative d’assassinat de l’ancien chef de la Junte, le capitaine Moussa Dadis Camara.

Pendant sa communication à la barre, le commandant Toumba avait déclaré qu’après avoir tiré sur son ex patron, Dadis Camara, ‘’la majorité des militaires qui étaient avec lui avaient fui en prenant la direction de la mer’’.

Selon le colonel Claude Pivi, pendant cette tentative d’assassinat, le contraire se serait produit s’il était présent sur les lieux’’.

« Moi, ce que je sais, si j’étais présent ce jour au Camp Makambo, personne n’aurait oser braquer l’arme sur le président Dadis, car ils ne peuvent pas en ma présence. Ils n’ont aucune force pour le faire (…). », a-t-il déclaré.

Après la tentative d’assassinat contre le capitaine Dadis Camara, soutient le colonel Claude Pivi, sa mission était de traquer et retrouver l’acteur principal.

« Je devais l’arrêter parce que c’est lui qui a tiré sur le président. », a indiqué l’ex ministre chargé de la sécurité présidentielle parlant du commandant Toumba Diakité.

Mohamed Sylla