Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Conakry : les activités perturbées mais la circulation maintenue sur l’autoroute Le Prince (17h)

Si le Conseil national du Rassemblement pour le Développement (CNRD) peut se targuer d’avoir éviter le blocage systématique de la circulation sur l’autoroute Le Prince, le front national pour la défense de la constitution, même dissout, a réussi à paralyser les activités dans la partie nord de la banlieue de Conakry.

Pour les faits, il y a eu des échanges sporadiques de jets de pierres contre les gaz lacrymogènes entre des jeunes manifestants dont beaucoup de mineurs et des agents des forces de défense et de sécurité. Perturbant momentanément la circulation notamment entre Bambéto et Hamdallaye. Mais les incidents n’ont pas eu l’ampleur habituelle. Même si le trafic n’a jamais été dense toute la journée.

Pour preuve, en quittant les lieux ce soir (17h), la timide circulation était effective dans toutes les directions, à partir du rond-point de Bambéto.

Sans savoir, comment les choses vont évoluer par la suite dans la soirée ou dans la nuit, si on veut être juste, il faut couper la poire en deux, en reconnaissant au FNDC dissout et décapité d’avoir eu la capacité de nuisance nécessaire à bloquer toutes les activités le long de la route Le Prince. Et admettre que le pouvoir militaire a tant soit peu réussi à contenir les protestations dans des propositions très différentes de celles qu’on a l’habitude de vivre en pareilles circonstances.