Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Conakry : les maires de Guinée prêts à accompagner le CNRD dans sa mission de refondation

L’Assemblée Générale extraordinaire de l’Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG) a pris fin ce vendredi 30 septembre 2022, en présence du président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya.


Ces deux jours d’intenses travaux dirigés par le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et de l’Agence Nationale de financement des collectivités ont été l’occasion pour ces élus locaux de procéder à la révision de leurs différents textes et au renouvellement du bureau exécutif de leur association.

Sur plus de 300 élus locaux présents à cette assemblée, le choix a été porté sur le maire de Faranah, en la personne de Oumar Camara qui présidera durant 5 ans, aux destinées de l’ANCG.

Sékou Mawa Touré, Directeur Général de l’ANAFIC, satisfait du déroulement des travaux, a estimé que ce nouveau bureau permettra d’insuffler un nouveau souffle à l’ANCG.
« Je dirai que nous sommes vraiment satisfaits de la manière dont ces deux jours d’assemblée générale se sont tenues. Et nous avons vu au cours de ces deux jours, le renouvellement du bureau exécutif de l’Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG), qui veut insuffler à l’association des communes un nouveau dynamisme qui aille dans le sens de mieux harmoniser le développement au niveau de nos collectivités à la base. Et je pense que le nouveau bureau va être différent de celui que nous avons connu jusqu’à maintenant. Et à les entendre, nous sommes satisfaits et nous avons espoir qu’ils seront à la hauteur des attentes des collectivités qui les ont mandatés pour jouer ce rôle de premiers responsables de nos communes », a-t-il estimé.

Dans son allocution de circonstance, Oumar Camara a déclaré que l’ANCG ne devrait plus être une association politique au service d’hommes politiques, plus soucieux à se régler des comptes qu’à faire face à leur véritable mission.
« Vous voudrez bien accepter de vous rassurer de notre ferme volonté d’accomplir nos missions en faveur de nos populations. Si certains maires ont été élus par leurs partis politiques, d’autres sont issus des listes indépendantes. Cependant, le maire, une fois élu cesse d’être militant de son parti politique. Mais devient un acteur de développement de sa commune. En agissant en faveur de toute sa population», a-t-il déclaré à l’endroit de ses paires avant de soumettre des doléances au président Mamadi Doumbouya pour l’obtention d’un siège pour l’ANCG, la réactivation du paiement des subventions de fonctionnement des communes bloqué depuis 2017 et le financement de l’ANAFIC par le budget national.

Quant au ministre Mory Condé, il a fait part des réformes en cours dans son département dont des formations en faveur des élus locaux pour le renforcement et le perfectionnement de leurs capacités afin qu’ils puissent remplir pleinement leurs missions auprès des collectivités.

Maciré Camara