Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Coyah. Le film de l’évasion des prisonniers selon le régisseur

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Plusieurs prisonniers évadés à la prison civile de Coyah ont été repris. C’est ce qu’a confié, ce dimanche, Marliatou Baldé, régisseur de la prison victime d’attaques d’individus non identifiés.

Elle est revenue sur le film de cette attaque particulière. « C’est aux environs d’une heure du matin que les assaillants ont commencé chez moi, je suis logée tout près d’ici. J’ai entendu des rafales. Comme je loge chez un capitaine qui avait sa voiture garée au dehors, j’ai cru qu’ils étaient venus pour ça. Après, j’ai appelé le même capitaine, son téléphone ne sonnait pas, puis j’ai appelé sa femme à qui j’avais demandé si c’est son mari qui tirait ? Elle m’avait répondu non, que son mari dormait. Quelques minutes après, mon gardien-chef vient taper à ma porte pour me dire que la prison est attaquée. Je me suis habillée, je suis sortie pour appeler le procureur et le directeur également. Et le procureur m’avait dit qu’il était déjà informé par le gardien-chef en me disant d’attendre les renforts. J’ai attendu, c’est quand j’ai vu les renforts venir, je les ai suivis. Mais arrivés sur les lieux, j’ai trouvé que les assaillants avaient déjà cassé la première cale où ils avaient fait sortir quatre prisonniers et ont ouvert la deuxième cale aussi où ils avaient libéré une personne. Après avoir fini de faire sortir ces personnes qu’ils voulaient, c’est ainsi que les autres prisonniers aussi ont profité pour s’évader… Moi j’ai trouvé mes agents ligotés et d’autres bastonnés par les assaillants », a-t-elle détaillé.

Ella signalé que les prisonniers évadés étaient pour la plupart condamnés pour des faits de vols à main armée; escroquerie et crimes.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com