Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

« Dérapages » dans la presse en Guinée : la Cellule de Veille et d’Alerte fait des recommandations à la HAC…

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration de trois pages signée de Ange Gabriel Haba et dont copie a été transmise à Mediaguinee, la Cellule de Veille et d’Alerte (CVA) dit qu’après avoir fait une observation générale des évènements récents intervenus dans le domaine médiatique, a constaté des dysfonctionnements au niveau de la Haute Autorité de la Communication (HAC). 

À en croire ladite déclaration, la Haute Autorité de la Communication (HAC), en tant qu’organe Etatique de régulation du secteur médiatique en Guinée, :brille par ses lourdeurs, hésitations et tâtonnements » devant des situations d’une particulière gravité telles que entre autres : 

– son silence total face aux injures et diffamations proférées par des citoyens guinéens établis en dehors du pays et relayées par les médias ; 

– son indifférence face aux dérives verbales et attentatoires à la sécurité intérieure de l’Etat.

Au vu de ce qui précède, la cellule de veille et d’alerte a soumis quelques recommandations à la Haute Autorité de la Communication, aux organisations patronales et groupements corporatifs des médias guinéens, aux partenaires Techniques et Financiers et au Ministère de l’Information et de la Communication, afin que chacun dans son rôle puisse œuvrer pour une transition apaisée et réussie garantissant l’Etat de droit, le vivre ensemble pacifique et la démocratie effective en Guinée.

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration :