Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Doumbouya "titille" les politiques : "Les destins individuels et les aventures solitaires ne sont pas une voie…"

CONAKRY-Dans son adresse à la Nation ce samedi 1er octobre 2022, à la veille de la célébration de l’an « 64 » de l’indépendance de la Guinée, le colonel Mamadi Doumbouya a lancé des « piques » aux acteurs politiques pressés d’aller aux élections.

Réitérant que l’intérêt de la Guinée est au-dessus des ambitions personnelles et individuelles, le président de la transition a rassuré que les autorités de la transition n’ont aucune intention de confisquer le pouvoir.

Il affirme qu’ils sont plutôt déterminés à œuvrer pour un retour à l’ordre constitutionnel tout en évitant les erreurs du passé. Car, a-t-il rappelé, « l’histoire de notre pays nous enseigne qu’une transition bâclée débouche inévitablement sur une nouvelle transition. Notre rôle est de mettre fin définitivement à ce cycle sans fin à travers les garde-fous nécessaires qui passent par la mise en place d’institutions solides défiants l’espace et le temps et qui résistent à la tentation des Hommes ».

Main tendue

Pour ce faire, Il sollicite la compréhension et l’accompagnement de tous les amis de la Guinée pour la réussite de la transition de manière inclusive et apaisée à travers le dialogue et la concertation. 

A cet effet, Mamadi Doumbouya réaffirme que sa main tendue pour un sursaut patriotique au-delà des clivages ethniques et politiques reste maintenue afin de construire ensemble la Guinée de demain.

Il prévient toutefois, que lorsqu’il s’agit de l’avenir de tous et du destin commun, les égos personnels doivent céder la place au bon sens et commande à tout instant de privilégier l’intérêt général.

« Oui, je tends la main, une main ferme et fraternelle sans arrière-pensée afin de taire nos divergences passagères pour faire face à l’immense chantier de refondation de notre pays. Le cadre de dialogue que j’ai institué doit servir de cadre pour discuter de toutes les questions d’intérêt national. Tous les sujets sont les bienvenus dès lors qu’il s’agit de trouver le consensus. Le peuple de Guinée ne demande qu’à disposer de lui-même.

Je vais rappeler que les ambitions personnelles, les destins individuels et les aventures solitaires ne sont pas une voie à même de prospérer en dehors du consensus auquel le peuple de Guinée aspire », a martelé le chef de la transition guinéenne.

A suivre...

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com