Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Guinée : la forme et les statuts de la Société Cotonnière de Kankan établis (décret)

La forme, la dénomination, l’objet, le siège social et durée de la Société Cotonnière ont été définis ce jeudi 22 juin à travers un décret du président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya lu à la télévision nationale.
Selon le décret  l’actionnaire unique est République de Guinée représentée par le ministère en charge de l’Agriculture et celui en charge des Finances ont établi les statuts de la Société Cotonnière de Kankan (SCK) ainsi qu’il suit.

La Société Cotonnière de Kankan SA est régie par les dispositions de la loi 2017 056 AN du 8 décembre 2017 modifiant certaines dispositions de la loi L2016 075 AN du 30 décembre 2016 portant gouvernance financière des sociétés et établissements publics de Guinée et ses textes d’application par l’acte uniforme relatif aux droits des sociétés commerciales conformément à l’article 385 du dit acte (…).

La dénomination de la société est la Société Cotonnière de Kankan (SCK) SA. Elle dotée de la personnalité juridique, une autonomie financière et de gestion. La SCK a pour objet la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de la promotion de la culture et de la transformation du coton, de négociation et d’implantation de sociétés étrangères et guinéenne pour des fins d’exploitation cantonnière en en Guinée et d’en assurer le suivi.

A ce titre, elle est particulièrement chargée de la production et de la transformation du coton et de la commercialisation des produits, des sous produits connexes et dérivés. L’amélioration des conditions des vies des populations des zones cotonnières par la relance et le développement de la culture du coton et son effet structurant dans le domaine économique, social et industriel. Le développement de l’agriculture par l’octroi des crédits agricoles, favoriser la création et l’installation des usines (…). Favoriser la réhabilitation des pistes rurales pour le désenclavement des zones de culture cotonnière et l’écoulement de la production rurale (…).

Correspondant à Conakry, Guinée