Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kaboyé-N’Faya (Boké) : la population en colère depuis une semaine exige le départ de son président de district

Le préfet de Boké de Boké, Colonel Sény Silver Camara était ce mercredi 30 novembre 2022, l’hôte de marque de la population du district Kaboyé-N’Faya, sous-préfecture de Tanènè, dans la préfecture de Boké.

Objectif: aplanir les tensions au galop et exhorter les manifestants au calme et à la retenue. Aux dires des représentants des quatre (4) secteurs du district de Kaboyé, la population de cette contrée religieuse n’exige que le départ de leur président de district, Daouda Diaby aux affaires depuis 17 ans.

« Manque de résultats et de développement, mauvaise gestion de la chose publique, chômage chronique des jeunes, arrogance, crise de confiance et de communication », sont entre autres raisons qui motivent le départ de M. Diaby.

A préciser que cette réconciliation est aussi l’œuvre des membres de la Cour du Patriarche, Babourama Bayo qui se sont mis à la disposition de la délégation de l’Autorité préfectorale.

Dans cette contrée pacifique, le préfet a transmis les messages de paix du président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya avant d’inviter les frondeurs à la patience, au dialogue et à la solidarité.

Présents à la rencontre, les sages de Kaboyé attendent beaucoup des autorités locales qui ont le dernier mot.

Pour mémoire, une délégation de la préfecture composée de techniciens, séjournera dans cette vieille localité de Kaboyé pour tirer les choses au clair.

C’est dans une ambiance de convivialité que la réunion de concertation a pris fin à Kaboyé-N’Faya des religieux. Bref, le préfet et ses interlocuteurs se sont dits les quatre Vérités en face.

Mamadouba Camara