Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Karim Khan, procureur de la CPI : "Je veillerai personnellement sur ce procès..."

CONAKRY-Présent à Conakry dans le cadre de l’ouverture du procès des massacres du 28 septembre 2009, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) a promis de veiller personnellement sur ce jugement.

Insistant sur le respect du principe de la présomption d’innocence des inculpés et du droit des victimes, Karim Khan a félicité les autorités de la transition qui, selon lui, ont mis tout en œuvre pour la tenue de ce procès après 13 ans d'attente.

« Ce procès tant attendu va enfin se tenir », soupire le Procureur de la CPI, s’exprimant à l’inauguration du bâtiment qui abritera les audiences.

Douze accusés dont l’ex chef de la junte Moussa Dadis Camara sont attendus dans le box des accusés. Le procureur de la Cour Pénale Internationale insisté sur le respect de la présomption d'innocence des accusés et de celui des droits des victimes.

« Après l'ouverture de ce procès, j'espère que je vais signer un protocole avec le président de la transition et les autorités guinéennes pour noter noir sur blanc des engagements particuliers pouvant permettre à votre justice de grandir.

La présomption d'innocence est un principe très important dans la justice internationale et c'est très important que cela soit respecté. Les droits des victimes et coupables doivent être protégés », a déclaré Karim Khan qui prône l'indépendance de la justice guinéenne.

« Je vais personnellement veiller sur ce procès. C'est le début d'une procédure mais nous devons nous rassurer que le navire va arriver à destination », a lancé le procureur de la CPI.

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23