Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Labé : la fête de Tabaski célèbrée ce jeudi dans plusieurs communes rurales

Vraisemblablement la confusion entretenue à l’occasion de chaque début et fin du mois saint de Ramadan, a contre toute attente contaminé les autres fêtes comme la Tabaski. Cette année, à l’occasion de cette grande fête musulmane, une bonne partie des communes rurales des préfectures de Labé et Lélouma n’a pas voulu se conformer au programme national, a constaté sur place Guineenews. 

Officiellement annoncée pour ce mercredi 28 juin 2023 par le Secrétariat des Affaires religieuses sur l’ensemble du territoir national, la fête de Tabaski n’a èté célébrée que ce jeudi 29 juin 2023 dans plusieurs sous-préfectures de Labé et Lélouma.

Selon nos informations, il s’agit entre autre de Koula (Diari), Kouramangui, Serima (dans la préfecture de Labé; Diountou, Lafou, Thiaguel Bori (dans la préfecture de Lélouma) pour ne citer que ces localités-ci. Des préfectures, qui auraient drainer du monde en ce jeudi.

Les explications des uns et des autres c’est surtout dire que la Mecque à célèbré aujourd’hui il faut qu’on le fasse demain car pour eux il faut impérativement un décalage de 24 heures entre l’Arabie Saoudite et la région ouest-africaine. Une logique que même le grand imam de Labé ne comprend pas.

Interrogé cet après midi par Guinéenews, El Hadj Thierno Mohammadou Badrou Bah qui n’a pas voulu s’élargir sur ce sujet, s’interroge sur les motivations d’une telle divergence. 

Il faut signaler qu’en plus du décalage de 24 heures prôné par une bonne frange de ces conservateurs, une crise de confiance à l’égard de l’autorité religieuse en est également pour beaucoup. Et finalement, on risque d’avoir deux fêtes au foutah djallon si la confiance ne se rétablisse pas.