Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Manif du 17 août : un élève aussi tué par balle, à Koloma

Print Friendly, PDF & Email

Le décompte macabre continue. En ce 17 août, journée de manifestation organisée par le FNDC dissous, deux jeunes enfants sont tués par balle à Conakry. Le premier s’appelle Ibrahima Baldé, chauffeur de camion et le second Alpha Oumar Barry, élève, tous âgés de 16 ans. Ils ont reçu respectivement les balles à Wanindara et Koloma, en haute banlieue de Conakry.

Selon la mère de Alpha Oumar, la balle a touché la poitrine avant de filer dans le dos. Atteint par balle, il sera transporté à l’hôpital Jean Paul 2.

« On m’a appelée pour me dire que mon enfant a été touché. Je suis allée à l’hôpital. Mon fils a décroché le brevet cette année. Il n’a aucun problème. Il ne participe pas souvent aux manifs. La dernière fois, c’est sa sœur qui a reçu une balle dans le pied alors qu’elle était dans la cour », explique la mère meutrie.

Le ministre de la Sécurité Bachir Diallo n’a toujours pas communiqué sur le bilan.

Mediaguinee