Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Marcel charge lourdement Tiégboro et Dadis: «ils se sont enrichis…en vendant des drogues saisies»

Quotidien électronique, portail et premier site d’information en République de Guinée

En Guinée, la lutte anti-drogue a souvent rimé avec le nom de Moussa Tiégboro Camara. Révélé au grand public par Moussa Dadis Camara qui le nomma, dès les premiers jours de son pouvoir, comme Secrétaire d’Etat à la Présidence de la République chargé des Services spéciaux, de la Lutte contre la drogue et le Grand banditisme (avec rang de ministre), l’homme est resté la figure de proue de la lutte contre la drogue en Guinée jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Mamadi Doumbouya. Applaudi par les uns et décrié par les autres, Tiégboro a vu ses pouvoirs écornés sous Alpha Condé, mais il est quand même resté durant 14 ans le patron de la lutte anti-drogue.  Avec des opérations parfois médiatisées à outrance, Tiégboro était devenu un officier connu du grand public. Incarcéré en septembre 2022, 10 ans après son inculpation, il pourrait avoir pris un coup de grâce avec les derniers propos de son co-accusé [dans l’affaire 28 septembre] Marcel Guilavogui contre lui.

De fait, mardi, alors qu’il répondait aux questions des avocats de la défense (divisée), Marcel a déversé toute sa colère contre Tiégboro. Pour lui, c’est l’homme qui a induit Moussa Dadis Camara en erreur, l’homme qui a séparé le trio Dadis-Toumba-Marcel. Pire, il accuse le colonel Tiégboro de s’être nourri de l’argent provenant du trafic de drogue dont il était chargé de combattre.

« Je vais attirer l’attention du tribunal sur un point. Il y a eu des arrestations faites par Moussa Tiégboro Camara et ses hommes. Où est partie la drogue issue de ces arrestations ? Ce sont ces drogues-là qu’il vendait et partageait avec le Président Dadis. C’est pourquoi ils sont devenus riches, c’est ça la vérité. Ils se sont enrichis dans le dos des autres en vendant ces drogues », a déclaré l’accusé en répondant à une question de son avocat Me Abou Camara. Des déclarations qui vont certainement conforter les détracteurs de Tiégboro dans leur position.