Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Pivi aurait dit à Conté: « Nous, on n’est pas méchants jusqu’à ce niveau ; parce que c’est vous qui nous avez mis dans l’armée»

Le procès des événements du 28 septembre 2009, se poursuit au tribunal de première instance de Dixinn délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry.  Mardi  29 novembre 2022, nous sommes au 25ème jours d’audience.  A cette occasion, Colonel Claude Pivi alias Coplan a déclaré que s’il voulait le pouvoir il l’aurait pris avant le Capitaine Moussa Dadis Camara.

« Si moi je voulais le pouvoir, j’aurais pris ce pouvoir-là avant le capitaine Dadis. Si moi je voulais le pouvoir, c’était le jour où je suis rentré chez le Général Conté paix à son âme, j’aurais pris le pouvoir. Parce que le vieux, ça c’est à mon âme et conscience, il m’avait dit: Mon fils, aidez-moi pour que je rentre dans mon village à Bantama. Vous les militaires ce que vous voulez faire vous allez faire. C’est moi qui ai dit non, Papa vous devez rester notre président parce que vous méritez.  Nous on n’est pas méchant jusqu’à ce niveau parce que c’est vous qui nous avez mis dans l’armée. Je suis un ami inséparable de votre fils, Ousmane Conté. J’ai dit moi mon devoir, ma mission après ce camp, c’est de signer ce document pour les militaires. Si moi j’avais l’ambition j’aurais pris le pouvoir avant même qu’on parle de capitaine Dadis ou le Général Sékouba Konaté », a-t-il déclaré à la barre.

Bhoye Barry pour guinee7.com