Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Sanctions contre la Guinée : « la vie est déjà très dure pour les citoyens… donc qu’ils recollent les morceaux avec la Cedeao » (Mohamed Cissé)

Se prononçant sur les sorties des membres de la transition à l’encontre du président Embalo, Mohamed Cissé président de la Nouvelle Guinée (NG) dit avoir trouvé cela déplorable. Selon lui, la Guinée étant membre fondateur de la CEDEAO, ses dirigeants devraient s’adresser à la CEDEAO avec plus de respect. 

« Je pense que même un bon père de famille ne peut pas s’adresser comme ça aux membres de sa propre famille, surtout des personnes qui agissent au nom de l’État, que ces personnes se permettent des sorties ratées comme ça, c’est déplorable. C’est pourquoi il est souvent bon qu’on vienne au pouvoir par voie légale. Que vous ayez mandat du peuple ça vous permet d’agir en son nom. Mais des personnes qui se sont retrouvées aujourd’hui par accident au pouvoir se permettent aujourd’hui de se taper la poitrine au nom de tout le peuple de Guinée, c’est déplorable. La Guinée est membre fondateur de la CEDEAO, donc c’est une institution que nous respectons parce que nous l’avons mise en place. Donc si on doit s’adresser à la CEDEAO, il faut le faire avec plus de diplomatie », a-t-il déclaré, ajoutant que le président Embalo à sa sortie sur RFI n’avait rien dit de dérangeant.

« Embaló  n’a rien dit de dérangeant. Embalo dit qu’il y a des principes au niveau de la CEDEAO, personne ne peut dire le contraire. La CEDEAO fonctionne avec des principes, c’est ça la réalité. Et il dit qu’au niveau de la CEDEAO on ne peut pas accepter plus de 24 mois de transition. Mais tous ceux qui se sont prononcés, personne n’a donné un exemple contraire. Personne n’a dit non, pourtant dans ce pays là, il y a eu plus de 24 mois. Et Embalo dit qu’à la CEDEAO il n’y a pas plus de 24 mois. Donc est-ce que c’est mauvais ? Est-ce que c’est dérangeant ? Je ne crois pas. S’ils ont la bonne volonté, s’ils veulent vraiment agir pour le peuple de Guinée qui ne leur a même pas donné mandat, ils doivent prendre de la hauteur et savoir agir au nom du peuple », a-t-il estimé..

Puis parlant des sanctions infligées à la Guinée, Mohamed Cissé a appelé la junte à prendre de la hauteur et recoller les morceaux.

« C’est déplorable que ces personnes donnent l’occasion à la CEDEAO d’infliger des sanctions qui peuvent peser aujourd’hui sur le peuple de Guinée parce qu’on est en train d’arriver à ce niveau. Si ça ne se limite seulement qu’à l’interdiction de voyager pour eux, je me dis que ce n’est pas aussi grave que ça. Mais dites-moi, des personnes qui agissent pour et au compte de l’État qui ne peuvent pas sortir en dehors du pays qu’est-ce qu’ils vont aller négocier. Depui le 5 septembre jusqu’à maintenant, la situation ne fait que se dégrader et on n’arrive pas à lutter contre le chômage, la pauvreté prend de l’ampleur et quand vous prenez l’éducation rien n’est fait. On est à quelques semaines de la rentrée mais rien n’est fait concrètement. La vie est déjà très très dure pour le citoyen et rajouter à cela, je pense qu ce n’est pas souhaitable. Il faut qu’ils prennent de la hauteur, qu’ils agissent, qu’ils comprennent que la transition c’est pas un mandat. Donc qu’ils recollent les morceaux avec la CEDEAO et nous éviter les sanctions », a-t-il conseillé.

Maciré Camara