Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Sonfonia gare : le contenu de deux magasins consumé par un incendie qui serait causé par un court circuit

A Sonfonia gare, dans la commune de Ratoma, non loin du grand marché, deux magasins remplis de marchandises ont été consumé ce lundi 29 novembre, par un feu qui serait provoqué par un court circuit. Les propriétaires ont presque tout perdu.

Selon les témoins, le feu serait venu d’une chambre collée aux deux boutiques. Le retard accusé par les sapeurs pompiers serait la cause des dégâts énormes causés par l’incendie.
Sur les lieux, des personnes et les propriétaires s’activaient pour tenter de sortir le peu qui a été épargné de l’incendie.

Un témoin trouvé sur place est revenu sur ce qui s’est passé en sa présence.
« Moi, j’étais au dehors vers 11 heures, maintenant le courant est parti et revenu. On ne sait vraiment pas comment ça s’est passé. Toutes les boutiques étaient ouvertes. Oury était assis dans la boutique, moi, j’étais tout près. C’est ma grande sœur qui est sortie de la maison pour nous dire qu’il y a le feu dans la petite chambre puisque le feu est venu de là-bas. Nous sommes tous rentrés. Le propriétaire de la chambre a voulu ouvrir sa porte mais ça a trouvé que la porte était chaude. Il a pris un plastique pour ouvrir. Mais, quand il a ouvert la porte de la chambre, la fumée avait consumé l’intérieur. Donc, le feu est venu de cette chambre pour atteindre les boutiques. Les bâtiments appartiennent à ma tante », a expliqué un témoin.
Et d’ajouter plus loin : « Il y a eu assez de pagaille ici aujourd’hui. Le feu n’avait pas encore atteint les boutiques, il était juste au niveau de la chambre. Quand on a appelé les sapeurs pompiers, ils ont pris du temps à venir. C’est pourquoi, on a pas pu sauver les deux boutiques. C’est ainsi les jeunes ont barricadé la route. Moi, je dirais que cette façon de couper le courant et de le ramener à chaque fois n’est pas bonne. Ça peut créer des dégâts », a-t-il admis.

Souleymane Diallo, propriétaire des magasins incendiés qui était dans un état de désolation dit avoir presque tout perdu.
« Moi personnellement, je n’étais pas là. Ils m’ont appelé pour me dire qu’il y a un court circuit. Avec les embouteillages, on est venu constater que tout est calciné. C’était des choses sanitaires qui se trouvaient dans la boutique. Actuellement, on ne peut pas faire une estimation pour le moment. Les sapeurs pompiers sont arrivés tardivement mais, avec l’aide de la population, les flammes ont été éteintes. On a pas pu sauver grande chose. Pas de perte en vies humaines », a déclaré Souleymane Diallo avant d’interpeller les autorités : « Je crois que au niveau des autorités, il y a des cellules qui sont chargées de faire le constat et de venir en aide aux personnes qui subissent de tels drames. Voilà, la balle est dans leur camp. On se remet à Dieu, c’est une volonté divine. On a pas tout perdu comme on est là, la santé est là. Donc, on a l’espoir », a-t-il ajouté.

Christine Finda Kamano
622716906