Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Vol de bétail à N’Zérékoré : un membre d’un gang neutralisé par des forces spéciales (Procureur)

L’incident s’est produit ce mardi 1er août 2024 dans le quartier de Boma, à cheval entre la commune urbaine de N’Zérékoré et la commune rurale de Samoé. Cette information nous a été communiquée en début de soirée par le procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré.

Trois voleurs de bétail ont été pourchassés par la gendarmerie routière sur la nationale Macenta-N’Zérékoré. Les forces spéciales ont dû intervenir et ont ouvert le feu à bout portant sur l’un des malfaiteurs, le touchant à l’épaule, avant de le mettre aux arrêts. Trois moutons, deux chèvres et la voiture dans laquelle les malfaiteurs étaient embarqués ont été saisis par les forces de défense et de sécurité. Tandis que les deux autres voleurs ont réussi à prendre la fuite.

« J’ai été informé de la situation à Boma par les OPJ ce matin. Il s’agissait d’un cas de vol de bétail impliquant trois personnes à bord d’une voiture KIA motor 4×4 en provenance de Koulé, sur la route N’Zérékoré-Macenta. Ils sont arrivés jusqu’au niveau de Boma, mais lorsqu’ils sont arrivés au barrage de la gendarmerie routière, ils ont foncé. La gendarmerie a été assistée par certains éléments des forces spéciales qui se trouvaient là par hasard. L’un des malfaiteurs a été blessé par balle à l’épaule. Il est actuellement à l’hôpital sous une surveillance intensive. Les deux autres ont pris la fuite. Le malfaiteur blessé répond au nom de Samouka Camara, âgé de 26 ans, et est chauffeur de profession. Il était accompagné de Mohamed Diawara et de Madidjan Camara. Suite à leur arrestation, un mouton et trois chèvres ont été retrouvés dans la voiture. Les enquêtes sont en cours et nous sommes à la recherche des deux autres fuyards », a expliqué Abdoulaye Koma, procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré, qui a néanmoins souligné que « tout coupable de vol ou de tentative de vol risque une peine d’emprisonnement de trois (3) à sept (7) ans et une amende de cinq (5) à dix millions de francs guinéens, conformément à l’article 383 du code de procédure pénale, » a prévenu le Procureur de la République près le TPI de N’Zérékoré.