Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

[Football] Terrible désillusion pour le F91

Van Lingen et le F91 s'arrêtent là. Que c'est cruel. Photo : gerry schmit/tageblatt

Dudelange a fait preuve de caractère pour renverser l’équipe maltaise de Gzira mais à été éliminé en toute fin de match.

D’entrée, les hommes de Jamath Shoffner ont sorti le bleu de chauffe pour trouver le chemin des filets. Cela aurait pu être le cas dès la 2e minute si Ouassiero n’avait pas échoué à cinq mètres du but devant Cassar.

Le F91 venait déjà de laisser passer sa chance de refaire la moitié de son handicap. Les hommes de Jamath Shoffner ne ménageaient pas leurs efforts mais ni Hadji de la tête (17e), ni Van Lingen d’une frappe croisée (22e) ne parvenaient à tromper la vigilance de Cassar. Le ballon circulait essentiellement dans le camp maltais hormis une frappe des 20 mètres de Macula bien captée par Desprez (23e).

C’était finalement peu avant la mi-temps, que les dudelangeois allaient parvenir à concrétiser leur domination sur un coup-franc. A 20 mètres du but plein axe, Hadji voyait sa tentative raser la pelouse et finir au fond des filets (1-0, 38e). Le F91 était tout proche du 2-0 sur une tête de Ouassiero après un bon travail d’Hadji (44e).

Les occasions se sont multipliées

Avec seulement une unité d’avance à la pause, les locaux pouvaient déplorer un manque d’efficacité. Au retour des vestiaires, Van Lingen malmenait encore la défense de Gzira (51e). Malgré cela, la copie rendue par les joueurs de Darren Abdilla était un peu plus probante sur le plan offensif sans pour autant que Desprez ne soit réellement mis en danger. Moins impériaux dans la zone de vérité, les coéquipiers de Bruno Freire avaient moins d’opportunités pour doubler la mise.

Schaus avait bien le but au but de la chaussure mais sa frappe s’envolait dans les airs (74e). Et que dire de la reprise à bout portant d’Agovic sauvée sur sa ligne par Romero (75e). On sentait que cela pouvait encore tourner en faveur des dudelangeois. On avait raison car les maltais allaient être surpris une deuxième fois par un coup de tête d’Hadji après un long service d’Englaro (2-0, 83e).

Mais terrible désillusion trois minutes plus tard lorsque Wilkson avec l’aide du poteau venait placer une tête victorieuse sur la seule véritable occasion des visiteurs (2-1, 87e). La dernière tentative de Van Lingen n’y changera rien (90+7). Dudelange pouvait rager.

De notre correspondant, Gilles Tarral