Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Lac de la Haute-Sûre : la baignade sur la plage Romwiss à nouveau interdite

Les algues bleues «peuvent conduire à un risque sanitaire pour les humains, la faune aquatique, les animaux domestiques et le bétail», rappelle l'Administration de la gestion de l'eau. (Photo AGE)

En raison de la réapparition d’algues bleues au lac de la Haute-Sûre, la baignade au niveau de la plage Romwiss est à nouveau interdite. Elle reste toutefois autorisée sur les autres plages.

A peine parties, elles sont déjà de retour. Alors que la concentration de cyanobactéries, communément appelées algues bleues, avait drastiquement diminué ces derniers temps au lac de la Haute-Sûre, celle-ci vient de repartir à la hausse. Heureusement la prolifération est cette fois plus locale et envahit essentiellement la plage Romwiss qui a été fermée à la baignade. Épargnées, les autres plages sont toujours ouvertes jusqu’ầ la fin de la saison balnéaire, le 30 septembre.

L’Administration de la gestion de l’eau (AGE) rappelle que ces algues produisent des toxines «qui peuvent conduire à un risque sanitaire pour les humains, la faune aquatique, les animaux domestiques et le bétail». Les troubles liés à leur contact sont variables allant des maux de tête aux irritations de la peau en passant pat des nausées. «Si vous éprouvez des problèmes de santé après la baignade, veuillez-vous adresser à votre médecin traitant en mentionnant le contact éventuel avec des cyanobactéries toxiques», prévient l’AGE.

La pêche vivement déconseillée

Elle recommande également d’éviter tout contact avec l’eau, notamment par des activités nautiques, mais aussi de ne pas laisser son chien boire de l’eau contaminée. Si la pêche n’est pas interdite, elle est vivement déconseillée si des efflorescences de cyanobactéries sont visibles tandis que la consommation de poissons pêchés dans ces eaux est évidemment à proscrire.

Toute observation d’algues bleues au Luxembourg peut être rapportée via l’app Bloomin’Algae et sera évaluée par un expert du LIST. Tous les signalements peuvent être consultés sur cyanowatch.lu.