Morocco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Adoption d’une politique nationale de transformation économique

Par Fayçal Ismaili le 30/11/2021 à 19h43
Aziz Akhannouch

Aziz Akhannouch, chef du gouvernement.

© Copyright : DR

Kiosque360. Création d’emplois, transformation économique. A la Chambre des représentants, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a rappelé les engagements pris et a annoncé une mesure phare sur la TVA. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Lors de la session mensuelle relative à la politique publique à la Chambre des représentants, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a défendu le plan d’action de son gouvernement, énonçant une série d’engagements pris comme la mise en œuvre de la généralisation de la protection sociale lancée par SM le Roi Mohammed VI ou encore la création d’un million de postes de travail nets pendant les 5 prochaines années, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 1er décembre. 

Parmi les autres engagements cités, le Chef du gouvernement a notamment mis en avant la préparation des conditions économiques et sociales pour l’émergence d’une classe agricole moyenne en milieu rural, ainsi que l’adoption d’une politique nationale de transformation économique. Cette dernière sera fondée sur la promotion de l’économie nationale au profit de l’emploi, axe fondamental de toutes les politiques publiques dans le domaine économique, souligne le journal.

Ainsi, Aziz Akhannouch a évoqué la stratégie agricole «Génération Green 2020- 2030» qui vise à faire émerger une nouvelle génération d’agriculteurs, ainsi que le Plan d’accélération industrielle (PAI) 2021-2023 et les différents plans de relance dans divers secteurs (tourisme, artisanat et économie sociale).

Lors de son intervention, le Chef du gouvernement a aussi fait une déclaration phare en annonçant la mobilisation de 13 milliards de dirhams au profit des entreprises du secteur privé pour rembourser les arriérés des crédits de la TVA et afin de permettre aux sociétés, tout particulièrement les petites et moyennes entreprises (PME), de disposer d’importantes liquidités dans leur trésorerie. Une mesure effective à partir du mois de décembre et avant la fin du premier trimestre 2022.

Le gouvernement a également renouvelé son engagement à veiller à la mise en œuvre de la réforme globale des établissements et entreprises publics (EEP), ainsi qu’au suivi de la réforme fiscale.