Morocco
This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Forum de la CNUCED: Mohcine Jazouli met en avant les mesures prises par le Maroc pour relancer l'économie

Par Le360 (avec MAP) le 19/10/2021 à 19h47
Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques.

© Copyright : DR

Les mesures audacieuses prises par le roi Mohammed VI en vue d’atténuer les effets de la pandémie et de relancer l’économie à travers l’investissement durable, ont été mises en relief mardi à Genève à l’occasion du 7e Forum mondial de l’investissement, organisé par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Dans une déclaration faite par visio-conférence lors du Sommet des leaders mondiaux de l’investissement, le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, a indiqué, que sous l’impulsion du Souverain, le Maroc a repensé un nouveau modèle de développement devant garantir la centralité et l’inclusion du citoyen dans les stratégies de développement, la préservation des ressources naturelles du pays, la modernisation de l’économie nationale et la valorisation des territoires.

Mohcine Jazouli a, en outre, relevé que ce nouveau modèle de développement du Maroc aspire à une économie productive, diversifiée et créatrice de la valeur ajoutée qui requiert un effort d’investissements important.

Dans ce sens, il a rappelé que le Maroc a investi plus de 10 milliards d'euros entre 2011 et 2018 dans le cadre de ses engagements en matière de changement climatique, soulignant que cet engagement du Royaume pour un investissement durable et un développement inclusif a été décliné à travers un ensemble de stratégies et de programmes spécifiques: le plan national de l'eau; le plan Génération Green (agriculture); la stratégie nationale de planification et de développement des oasis, le plan halieutis (pêche) pour ne citer que ces exemples.

En outre, et dans le cadre de la vision royale pour la coopération Sud-Sud, le Maroc a souhaité partager son expérience avec d’autres pays africains et est à l’origine de plusieurs initiatives continentales telles que Triple S, Water for Africa, Ceinture bleue ou encore l’initiative Triple A pour l’adaptation de l’agriculture africaine au changement climatique, a-t-il poursuivi.

Mohcine Jazouli a fait observer à ce propos que le Maroc dispose de nombreux atouts pour participer à cette dynamique nouvelle vers un monde plus résilient et plus inclusif, en se positionnant comme une terre propice à l’investissement.

LES CONTENUS LIÉS