Morocco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Industrie pharmaceutique: les opérateurs veulent dynamiser la fabrication locale

Par Rachid Al Arbi le 29/11/2021 à 23h35
Industrie pharmaceutique
© Copyright : DR

Kiosque360. Suite à une récente rencontre avec le ministre de l’Industrie et du commerce, les industriels pharmaceutiques demandent la mise en place de dispositifs de soutien à l’export et la réduction des importations. Cet article est une revue de presse du journal Les Inspirations ECO.

L’état des lieux du secteur pharmaceutique national et ses différents enjeux étaient au cœur d’une récente rencontre entre la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) et le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour. C’est ce que rapporte Les Inspirations ECO dans son édition du 30 novembre.

Il a ainsi été question de la sécurisation de l’approvisionnement et l’encouragement de l’investissement dans la fabrication locale. D’où l’appel "à la mise en place des dispositifs de soutien à l’export et la réduction des importations dans un contexte de relance économique post-Covid". L’objectif est "d’assurer une meilleure intégration dans la nouvelle chaîne de valeur mondiale".

Les industriels insistent, comme le relève le journal, "sur le rôle primordial que l’industrie pharmaceutique est disposée à jouer, afin de contribuer activement au chantier royal de la généralisation de la CSU, en vue de renforcer la souveraineté sanitaire du pays".

En plus des échanges autour des aspects techniques et réglementaires pour promouvoir le médicament «Made in Morocco», les deux parties se sont engagées à travailler main dans la main dans le cadre d’un partenariat tripartite.

Enfin, le journal rappelle que la FMIIP, fondée en 1985, rassemble les principaux laboratoires marocains et les multinationales disposant de sites de production de médicaments dans le pays. Première fédération sectorielle de l’industrie pharmaceutique à la CGEM, elle regroupe également plus de 260 groupes étrangers.