Morocco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Info360. À cause du variant Omicron, report du premier vol commercial de RAM entre Casablanca et Tel-Aviv

Par Mohammed Boudarham le 28/11/2021 à 13h58 (mise à jour le 28/11/2021 à 14h21)
RAM - Aéroport Mohammed V de Casablanca - Avion

Des appareils de Royal Air Maroc à l'aéroport Mohammed V de Casablanca.

© Copyright : Adil Gadrouz

Le premier vol commercial de Royal Air Maroc (RAM) entre Casablanca et Tel-Aviv, initialement prévu le 12 décembre prochain, a été reporté à une date ultérieure, apprend Le360 de sources informées. Du coup, est également reporté le Forum économique Israël-Maroc auquel devait prendre part une forte délégation de la CGEM, le lendemain, 13 décembre.

Le premier vol commercial de RAM, qui devait relier Casablanca et Tel-Aviv, initialement prévu le 12 décembre, a été reporté à une date ultérieure, apprend Le360 de sources informées. «C’est une situation imposée par l’évolution de la situation épidémique avec l’apparition du nouveau variant Omicron et la décision des autorités israéliennes d’interdire le territoire à tous les ressortissants étrangers pendant deux semaines», expliquent nos sources.

En effet, Israël a décidé de fermer ses frontières à tous les ressortissants étrangers pendant deux semaines, à compter de ce dimanche 28 novembre à minuit.

Autre conséquence directe de cette décision, la délégation de la CGEM (près de 70 hommes d’affaires) ne pourra pas se déplacer en Israël à bord du même vol et assister au Forum économique Maroc-Israël prévu le lendemain de ce vol inaugural, le 13 décembre 2021. 

Identifié en Afrique du Sud, qui a donné l'alerte jeudi dernier, le variant Omicron, qui se propage rapidement,  a poussé de nombreux pays à fermer leurs frontières aux pays de l'Afrique australe, alors qu'ils venaient parfois à peine de se rouvrir au monde.

Israël, où un cas a été confirmé auprès d'un voyageur revenant du Malawi, va interdire à partir de ce dimanche soir, 28 novembre 2021, l'entrée des étrangers sur son territoire. Israël impose aussi à ses ressortissants vaccinés un test PCR et trois jours de quarantaine (sept pour les non-vaccinés). Le pays venait à peine de rouvrir ses frontières le 1er novembre et s'apprête à célébrer, huit jours durant, la fête juive de Hanouka.

LES CONTENUS LIÉS