Morocco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

L’opération Marhaba 2022 va-t-elle dynamiser le secteur touristique? Le point avec un expert

Par Hajar Kharroubi et Abderrahim Et-Tahiry le 11/06/2022 à 16h50
opération Marhaba - secteur touristique - Zoubir Bouhout

Zoubir Bouhout, expert en tourisme.

© Copyright : Abderrahim Et-Tahiry / Le360 (photomontage)

Après deux ans d’arrêt forcé en raison de la pandémie, l’opération Marhaba est de retour. Pour les professionnels du tourisme, soulagés par l’allégement des restrictions sanitaires, les arrivées des MRE représentent une vraie bouffée d’oxygène et une opportunité pour redynamiser l’activité. Le point avec Zoubir Bouhout, expert en tourisme.

Plus de 3 millions de Marocains résidant à l'étranger (MRE) devraient regagner le Maroc via les différents points de passage maritimes, aériens et terrestres en cette période estivale 2022. Afin d’assurer la réussite de ce dispositif, un ensemble de moyens logistiques et humains nécessaires a été mobilisé. Pour les professionnels du tourisme, ce retour en force des MRE représente une opportunité pour redynamiser le secteur.

Selon Zoubir Bouhout, expert en tourisme, le retour de ces Marocains du monde devrait apporter un nouveau souffle pour le tourisme qui a énormément souffert des conséquences de la pandémie de Covid-19. Il note que le nombre de MRE qui passent leurs vacances au Maroc en période estivale représente de 45 à 47% du volume global des touristes.

C’est ainsi, détaille-t-il, que le Maroc a accueilli en 2010, quelque 4,9 millions de MRE sur un total de 9,3 millions de touristes. En 2019, sur les 13 millions de touristes arrivés dans le Royaume, il y avait quelque 5,9 millions de Marocains résidant à l’étranger.

Il explique, par ailleurs, que beaucoup de campagnes de communication ont été lancées par des compagnies aériennes pour promouvoir la destination Maroc, notamment par Royal Air Maroc. Le transporteur national a en effet annoncé avoir mis en place un dispositif important proposant 6 millions de sièges sur 80 liaisons aériennes à travers quatre continents. Les routes aériennes où résident de grandes communautés de Marocains du monde, et qui connaissent une forte demande en été, seront ainsi desservies.

Ce sont, pour cet expert, des éléments qui vont pousser les MRE à venir en masse au Maroc, et quand ils seront sur place, toute la machine va fonctionner. Il y aura ainsi un effet d’entraînement sur tout l’écosystème lié au tourisme. D’après lui, l’opération Marhaba va permettre, dans un premier temps, de stopper l'hémorragie précédemment constatée entre 2020 et 2021, en raison de la pandémie.

Zoubir Bouhout rappelle, dans ce cadre, que le Maroc a perdu près de 10 millions de touristes en 2020 et quelque 9 millions en 2021, faisant aussi savoir qu'en 2022, jusqu’à fin avril, le Royaume a reçu 1,5 million de visiteurs, soit 40% du volume reçu pendant la même période en 2019.

Il faut donc tout mobiliser, précise-t-il, pour pouvoir arriver, fin décembre, à 7 à 8 millions de touristes, soit à peu près 70% du volume enregistré en 2019. Et le dispositif Marhaba aura un rôle important dans l'atteinte de cet objectif ambitieux.