Morocco

Ouazzane: Amekraz au coeur d'un scandale d'emplois fictifs

Par Fayza Senhaji le 24/01/2021 à 20h07
Amekraz Mohamed
© Copyright : DR

Kiosque360. Le ministre de l'Emploi, Mohamed Amekraz, est au coeur d'un scandale d'emplois fictifs à Ouazzane. Selon un parlementaire, l'ANAPEC aurait publié une opportunité d'emplois pour 300 personnes dans une usine de confection... qui n'existe pas.

La guerre électorale entre le PAM et le PJD est (déjà!) déclarée. Un échange d'accusations de part et d'autre vient d'éclater et met au centre le ministre de l'Emploi, Mohamed Amekraz.

Dans son édition du lundi 25 janvier, Al Akhbar rapporte que le ministre PJDiste fait l'objet d'accusations virulentes de la part de parlementaires du PAM. La raison: l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) aurait lancé un appel à candidatures pour des emplois dans un établissement qui n'existe pas.

Dans le détail, les détracteurs de Mohamed Amekraz dénoncent une annonce d'emploi fictive, qui concerne pas moins de 300 postes dans une usine de confection à Ouazzane, une ville dont les élus du PJD préside aux destinées. Selon eux, l'unité dont il est question dans cette annonce n'existe pas. Il ne s'agirait que d'une idée de projet qui attend encore de trouver le foncier et le financement nécessaires pour sa réalisation.

Selon Al Akhbar, les parlementaires du PAM comptent questionner le ministre de l'Emploi sur cette affaire sous la coupole, dans le courant de cette semaine. Ils envisagent même d'aller encore plus loin en saisissant la justice. Pour eux, cette affaire est une arnaque dont les principales victimes sont les populations de la ville de Ouazzane.

Bien entendu, ces accusations ont rapidement fait sortir de leurs gonds les élus PJD de cette ville qui les ont rapidement démenties. Pour eux, l'usine de confection dont il est question est bien créée d'un point de vue administratif et l'assiette foncière où elle devrait être érigée vient de faire l'objet d'un accord du Conseil communal de la ville pour sa mobilisation. Le quotidien souligne également que les défenseurs du ministre de l'Emploi assurent que l'annonce publiée par l'Anapec entre parfaitement dans le cadre des prérogatives de cette agence.

Cette dernière a également réagi à cette affaire, comme l'explique Al Akhbar. L'agence assure avoir effectivement reçu le dossier relatif à cette annonce de la part de la société "Ouazzane Tex" et qu'elle a publié l'annonce après s'être assurée que le dossier répondait aux normes. 

Quoi qu'il en soit, il est clair, pour les sources citées par le journal, que cette affaire entre dans le cadre de la guerre électorale que se livrent le PAM et le PJD à l'approche des prochaines échéances législatives. Chaque partie tente, en effet, de nuire à l'image de l'autre chez les électeurs.

LES CONTENUS LIÉS

Football news:

Ole Gunnar Solskjaer: You're in the wrong place if you're at Manchester United and you like to lose. I may be the worst loser in the club
Ko vid-masks of the Leopard are recognized as the best in Spain. Efficiency - 94%
Klopp admitted that he considered the option of Trent and Robertson in the center of the Liverpool defense
Inzaghi on 0:2 with Bologna: Lazio should react differently to a missed goal after an unforced penalty
Tuchel admitted that PSG tried to sign Bruno: they fought hard to get him
Ex-referee Andujar Oliver: Messi did not deserve a second yellow for fighting Kunde. The first one was already excessive
Spartak-2 coach Pilipchuk about Roche: I liked it. The qualification of the player is visible