Morocco

Partis: l'Istiqlal va revenir au pouvoir, selon Nizar Baraka

Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka, a choisi la capitale économique du pays pour annoncer sa feuille de route pour reconquérir le pouvoir après des années dans l’opposition. Le choix de la capitale économique laisse entendre que le parti accordera un intérêt majeur à la problématique de l’économie et à son décollage. En effet, lors d’une rencontre tenue samedi dernier avec des cadres du parti dans la région de Casablanca-Settat, en présence de cinq membres du Comité exécutif, dont Hamdi Ouled Errachid, le patron de l’Istiqlal a dévoilé les grandes lignes de la stratégie de son parti pour revenir aux commandes gouvernementales et renforcer son positionnement au niveau des régions et des villes pour assurer la gestion de la chose locale, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du mardi 27 octobre.

Ainsi, Nizar Baraka affirme que son parti dispose de potentialités capables d’accompagner le pays et d’assumer les responsabilités afin de gérer la période de crise et promouvoir l’économie, préserver les acquis et bâtir ensemble l’avenir du pays. «Le parti a fait durant des années une opposition indépendante, constructive et responsable, axée sur la défense des intérêts des citoyens, la présentation des solutions alternatives et l’interpellation du gouvernement au sujet de ses failles», note le secrétaire général de la Balance, affirmant que «la prochaine étape exige une participation intense du parti et un gouvernement fort capable de relever les défis et de mettre en application les réformes que l’actuel Exécutif n’a pas réussi à mettre en œuvre». Et de préciser que «plusieurs idées, actions et propositions du parti n’ont pas été prises en compte par le gouvernement. Il est temps que la voix du parti soit entendue dans le futur».

Dans ce sillage, le secrétaire général du PI a évoqué le projet de loi de finances 2021, faisant remarquer que ce PLF2021 comporte des orientations qui devaient être inclues dans le projet de loi de finances rectificative. Il a cité les postes d’emploi qui devaient être introduits dans la loi de finances rectificative, vu leur caractère d’urgence. Dans ce sillage, le patron de l’Istiqlal a annoncé que son parti organiserait une journée d’étude sur le projet de loi de finances 2021pour présenter des amendements et des propositions afin d’affronter la crise et de protéger les citoyens contre le malaise social et la pauvreté, et d'élargir la couverture sociale, intégrer dans le secteur formel les unités exerçant dans l’informel et réformer le système des retraites. Bref, souligne le patron de l’Istiqlal, le parti dispose d’une batterie de mesures pour promouvoir le développement du pays et améliorer les conditions de vie des citoyennes et des citoyens. 

Football news:

Goodbye, Dad Buba Diop. Thanks to you, I lived the most memorable tournament of my childhood
Nuno about 2:1 with Arsenal: We played amazing, very proud. Jimenez recovered
Arsenal scored 13 points in 10 opening matches - the worst result in 39 years
West Brom can be bought by us investors. The Chinese owner of the club wants 150 million pounds
Lampard on Mourinho's words about ponies: You have Kane, Son, bale and alli. We are all fighting to win the Premier League
Mourinho on winning the Premier League: Tottenham are not in the race, because we are not a horse, but a pony
Laurent Blanc: I will return to football, but in children's. Now coaches are being asked to increase the cost of players, I don't like it