Morocco

Revue du web. La Toile salue la réaction du Maroc à l'offense faite aux musulmans par la France

Par Mehdi Heurteloup le 26/10/2020 à 18h21
Condamnation des caricatures par le Maroc

Extrait du communiqué du MAEC condamnant la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au prophète Sidna Mohammed.

© Copyright : DR

Kiosque360. Un communiqué jugé "condescendant et arrogant" de la diplomatie française dans l'affaire des caricatures fait réagir la twittosphère marocaine, le Maroc premier pays à officiellement condamner l'offense faite aux musulmans en France, Berkane sur le toit de l'Afrique. Round-up.

Sur twitter, les Marocains réagissent à l’affaire des caricatures du prophète de l’Islam exhibées par les autorités francaise pour "défier les extrémistes"; ce qui  n’a eu pour effet que de soulever un tollé dans le monde arabo-musulman qui appelle au boycott des produits made in France. Dernier épisode en date: un communiqué jugé "condescendant et arrogant" de la diplomatie française. Réactions.

C’était sans compter avec le communiqué explosif du Maroc, premier pays arabe à condamner officiellement l’offense faite aux musulmans. Un communiqué où des termes comme "immatures" ont été interprétés comme une gifle bien placée à la diplomatie française.

Berkane champion d’Afrique. Le club de l’Oriental a battu le club égyptien de Pyramids en finale de la coupe de la Confédération africaine. réactions.

Football news:

Real Madrid conceded 5 goals from penalties in the last 3 rounds of La Liga
Simeone Pro 1-0 with Valencia: They had the best goalkeeper. Atletico need to continue playing the same way
Salzburg scored 8 goals in the Austrian League match. Game with Lokomotiv on Tuesday
Juve have not won any of their three Serie A matches without Ronaldo
Scott Micromini: Pogba is misunderstood. This is an amazing player, his failures fanned
Andrea Pirlo: Ronaldo is an additional advantage, but Juve must play their own football without him
Inzaghi on the draw with Juve: we Could have won if Benevento had been smarter on the counterattack