Madagascar
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Arrêt de la centrale d’Andekaleka : Pas de coupure générale, rassure le DG de la Jirama

Les travaux d’installation du groupe G4 à Andekaleka devraient être achevés le 18 octobre prochain.

Malgré l’arrêt total de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, neuf autres centrales fonctionneront durant le weekend, pour assurer l’approvisionnement sur le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo), selon le DG de la Jirama Rivo Radanielina.

« Les coupures programmées sont inévitables, mais il n’y aura pas de black-out ». C’est la réponse que les dirigeants de la Jirama ont apporté, suite aux craintes des usagers par rapport à l’arrêt total de la centrale d’Andekaleka, prévu pour trois jours et demi, à compter de demain. Outre la centrale d’Andekaleka, la Jirama rappelle que d’autres centrales contribuent également à l’approvisionnement du RIA. Les représentants de la société d’Etat ont cité la centrale thermique CTA Ambohimanambola, le TAC Jovena, la centrale Mandroseza, les centrales hydroélectriques de Mandraka, Antelomita, Sahanivotry et Farahantsana, ainsi que la centrale photovoltaïque d’Ambatolampy. En effet, la production sera insuffisante pour satisfaire la demande, surtout en heures de pointe, il est certain qu’il n’y aura pas de black-out, d’après les propos du DG Rivo Radanielina.

Hausse de la production

Selon ses explications, la Jirama est sur la dernière ligne droite pour la mise en place du groupe G4 à Andekaleka. « Ce projet s’inscrit dans le cadre de la réalisation du Velirano du président de la République de doubler la production d’électricité. Cette centrale d’Andekaleka a été construite et inaugurée par le président Didier Ratsiraka en 1982 et avait une capacité de production de 60MW. Elle n’avait que deux groupes à l’époque. En  2012, la mise en place du troisième groupe G3 a été faite. Et aujourd’hui, nous allons installer le quatrième groupe G4. Une fois que ce sera fait, la capacité de production de cette centrale pourra dépasser les 120MW », a déclaré le DG de la Jirama. Pour la société d’Etat, ces coupures sont indispensables pour accroître la capacité de production d’Andekaleka, suivant le processus et les démarches techniques nécessaires.

Mesures

Selon les informations, le programme de coupures est déjà visible sur les plateformes de communication de la Jirama. Pour cette fois, les chefs Fokontany collaborent également avec la Jirama pour communiquer les horaires de coupures. Les forces de l’ordre  seront également mobilisées pour renforcer la sécurité publique, durant ces coupures programmées. « Nous avons choisi de mener les travaux le weekend, car ce sont les jours où les usagers utilisent moins l’électricité de la Jirama. Ce sera une course contre la montre. Les techniciens travailleront jours et nuits pour achever rapidement les travaux », a indiqué le DG Rivo Radanielina. D’après ses dires, les hauts responsables de la Jirama seront présents à Andekaleka, pour renforcer l’organisation et l’exécution des travaux et surtout pour faire respecter le calendrier prévu.

Antsa R.