Madagascar
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Madagascar n’a pas assez de personnes qualifiées

Jolie benne …

Gné ? Ceux qui connaissent Madagascar savent parfaitement de quoi je veux parler : de ce manque cruel de personnes qualifiées et compétentes à Madagascar.

Certains vont encore se vexer donc attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai pas dit “il n’y a pas de personnes qualifiées à Madagascar“, j’ai dit “il n’y a pas assez de personnes qualifiées à Madagascar“, nuance.

Le manque est visible dans le secteur privé, et, beaucoup plus grave, dans l’Administration. Si si, depuis les hautes sphères jusqu’au planton du fokontany, tena tsy ampy traikefa kle ! Je ne parle même pas de l’intégrité et de l’honnêteté, c’est également une denrée rare au pays endémique.

Je l’ai vu de par moi-même, et tous les témoignages que je reçois, toutes les discussions que j’ai, ils vont tous dans le même sens : tous ces gens là sont incompétents, tous ces gens ne sont là que pour l’intérêt supérieur… de leur gamelle. Leurs petits intérêts et surtout leur gros “qu’est-ce que je peux manger dans cette affaire” ?

Et le pire c’est que ces gens là iront jusqu’à saboter s’ils n’y gagnent rien. Vous savez genre “la signature qui tarde à arriver“…

Et c’est tout le problème de ce manque de leadership et de ruissellement vers le bas. Personnellement, et j’en ai déjà parlé, quand je dois constituer une équipe projet, je veille personnellement à ce que chacun des membres ait le savoir-faire nécessaire certes, mais je m’attarde également sur son savoir-être.

Pas question de faire entrer un mouton noir dans le troupeau, il fou*tra sans vergogne sa mer*de et qui sera tratra farany puisque le projet n’aboutira pas ? Moi.

Bref, c’est tout le problème quand on tire l’éducation et la formation vers le bas, io izy io, il n’y a pas de mystère. Tu élèves un troupeau de gueux et de misérables dans des conditions effroyables, tu t’attends à avoir quoi ? Une élite ? La crème ? Sanaby comme qui demanderait ?

Sanaby ? Oui oui sanabavy, dia rehefa avy eo ?

Faire des machins CEG et EPP manara-penitra, l’intention est louable. Mais la valeur ne se trouve pas dans ces bâtiments peinturlés, la valeur se trouve dans ces enseignants qui transmettent leur savoir et leurs connaissances. Tant que tu ne valoriseras pas ces gens, autant vouloir remplir le tonneau des Danaïdes.

Valoriser comment ? Et bien commences déjà à les payer autant sinon plus qu’un Ministre. C’est choquant ? Non, ce qui est choquant c’est que cela n’ait pas encore été fait jusque ici. En lieu et place tu instaures un système au rabais, pour ne parler que de ce système effroyable de maîtres FRAM . Non mais des ignares qui enseignent à des crétins, tu espères quoi ? Un miracle ?

Ce système éducatif de qualité est un travail de longue haleine : on ne voit pas les résultats là, immédiatement, tout de suite. Ni même demain, ou après-demain. Ça nécessite au moins une génération, tu commences aujourd’hui, tu n’en récolteras les fruits que dans 20 ans minimum.

Par contre tu n’améliores rien aujourd’hui, ne t’attends pas à des miracles dans 20 ans. C’est mathématique et c’est aussi sûr et certain que 13+6=18.