Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Adama Diarra, membre influent du CNT, condamné à 3 ans de prison pour cybercriminalité

Bamako, le 8 septembre 2023 – Le tribunal de la Commune 6 de Bamako a été le théâtre d’une audience d’importance ce matin, mettant en lumière les enjeux de la transition malienne et de la lutte contre la cybercriminalité. Au banc des accusés se tenait Adama Diarra, également connu sous le nom de Ben le Cerveau, membre influent du Conseil National de Transition et fervent défenseur de la transition malienne.

     Adama Diarra de retour à la Maison d’Arrêt : La décision de justice cruciale pour la transition du Mali en                      suspens

Bamada.net- Ce procès, orchestré par le Parquet spécialisé au Pôle Cybercriminalité du Mali, a suscité l’attention du public et des médias en raison des accusations portées contre Diarra. Les avocats de Ben le Cerveau ont soutenu que leur client ne pouvait pas être poursuivi pour un délit de crédit à l’État, arguant que cette infraction financière est définie dans le Code pénal malien, et qu’une autorisation préalable du Ministre des Finances est nécessaire pour traduire l’auteur devant une juridiction compétente.

                Adama Diarra, Membre du CNT, Face à la Justice : 3 Ans de Prison Réclamés

Lire Aussi : AFFAIRE ADAMA BEN DIARRA DIT BEN LE CERVEAU : QUID DE SON IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE ?

Cependant, le Procureur du Pôle Cybercriminalité a défendu une position différente. Selon lui, les propos d’Adama Diarra relèvent du crédit à l’État, tel que défini dans la nouvelle loi sur la cybercriminalité, notamment à l’article 58, et non du Code pénal. Il considère ces propos comme une cybercriminalité perpétrée via Internet. Il a également soutenu que ces déclarations sont graves et pourraient potentiellement entraîner une atteinte à l’État, suscitant des révoltes contre l’autorité.

          L’audience d’Adama Diarra, le cerveau de la transition malienne, prend une tournure inattendue avec une                  demande de 3 ans de prison

Lire Aussi : MALI: QUE CHERCHE BEN LE CERVEAU ?

Le Procureur a témoigné de son inquiétude personnelle, affirmant avoir ressenti de l’appréhension suite aux déclarations d’Adama Diarra, craignant même qu’il ne cherche à quitter le pays. En conséquence, il a plaidé pour une peine de 3 ans de prison à l’encontre de Ben le Cerveau, dont 1 an avec sursis et 2 ans de prison ferme.

Adama Diarra, quant à lui, a conclu sa défense en rappelant son statut de membre du Conseil National de Transition (CNT) et en soulignant qu’il détient une autorité qui l’empêcherait de porter atteinte à l’État. Il a insisté sur la sincérité de ses intentions envers les autorités de la transition.

              Adama Diarra, alias Ben le Cerveau, Jugé à Bamako : Le Procureur Requiert 3 Ans de Prison

Lire Aussi : INTERPELLATION DE ADAMA BEN DIARRA DIT BEN LE CERVEAU : COMMUNIQUÉ DE YEREWOLO DEBOUT SUR LES REMPARTS

                               Procès Adama Diarra : Le Parquet Demande 3 Ans de Prison pour Ben le Cerveau

Moussa Keita

Source: Bamada.net