Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Armée malienne: le 1er saut parachutiste a eu lieu il y a 62 ans

Le 1er saut parachutiste de la Compagnie des commandos parachutistes du Mali a été effectué un certain 5 septembre 1961. Le 62è anniversaire de cet évènement a été célébré ce mardi 5 septembre 2023, au Camp para de Djicoroni. Placé sous le parrainage de l’ancien chef d’état-major de l’Armée de terre, le général de brigade Keba SANGARE, aujourd’hui gouverneur de la Région de Bougouni, l’événement s’est déroulé en présence du chef d’état-major de l’Armée de terre, le général de brigade Harouna SAMAKE ; du chef d’état-major de l’Armée de l’air, le général de brigade Aliou Boi Diarra ; du président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani HAIDARA, ainsi que certains anciens parachutistes qui avaient effectué leur premier Saut de brevet ce 5 septembre 1961.

Le premier saut en parachute a été effectué par le commandant de compagnie, le capitaine Diby Syllas Diarra, suivi de son adjoint le lieutenant Amara Danfaga.
L’occasion était bonne pour le chef de corps du 33è Régiment des commandos parachutistes (RCP), le lieutenant-colonel, Mahamadou Keita, de rappeler que c’est ce jour important qui révèle le degré d’audace, le goût du risque et de la capacité de dominer sa peur d’un saut dans le vide que les Forces armées maliennes célèbrent.
La cérémonie de ce 62è anniversaire était placée sous le signe de la cohésion entre les frères d’armes tous grades et tous corps confondus.
«Je vous exhorte à accepter les difficultés et souffrances que vous trouverez sur vos chemins», a-t-il conseillé.
Déployés dans des situations les plus critiques, les paras, a affirmé le parrain de ce 62è anniversaire, sont les seuls à ne pas connaître le repli une fois le «GO» donné par le largueur dans l’avion.
Le Lieutenant-colonel Keïta a rassuré de l’esprit de sacrifice et de don de soi de ses hommes pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.
Dans son intervention, le Parrain de la cérémonie, Gouverneur de la région de Bougouni, le Général de Brigade Kéba Sangaré s’est, de prime abord, incliné devant la mémoire des braves victimes militaires et civiles qui se sont sacrifiées pour la cause de la Patrie et a souhaité prompt rétablissement aux blessés.
Le Chef de l’exécutif régional a également salué les anciens pour leur parcours glorieux et les connaissances partagées avec la jeune génération. « Merci à vous, chers anciens, pour vos conseils éclairés, vos accompagnements et soutiens sans faille à nos côtés », a déclaré le Général Sangaré.
Selon le parrain, l’esprit de corps des Commandos parachutistes lui a permis de relever beaucoup de défis et de mettre en débandade les groupes armés terroristes.
Tout en espérant que le Régiment des Commandos Parachutistes en synergie d’action avec les autres forces de défense et de sécurité, donnera la stabilité et la paix au Mali, le Général Kéba Sangaré a exprimé toute sa gratitude aux partenaires pour leurs concours et soutiens dans la montée en puissance des FAMa.
Auparavant, le Chef d’État-Major de l’Armée de Terre, le Général de Brigade Harouna Samaké avait procédé au dépôt des gerbes de fleurs à la stèle dédiée aux morts.
Des remises de certificats de reconnaissance aux militaires en activité et des témoignages des anciens sur leur satisfaction et leur reconnaissance du mérite ainsi que leur dévouement au service rendu aux FAMa en général et au Régiment des Commandos Parachutistes en particulier, des exercices de simulation en saut et un défilé militaire ont mis fin à cette cérémonie commémorative du 62e anniversaire du premier saut de brevet parachutiste.

Par Abdoulaye OUATTARA

Info Matin