This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ballon d’or : Le système de vote est-il défaillant ?

Dans une interview accordée en Allemagne, très critique du choix du vainqueur du Ballon d’Or de cette année, Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football et responsable du Ballon d’Or, a évoqué la possibilité de modification du système d’élection pour le vainqueur du prestigieux trophée.

Le lundi soir en France, Lionel Messi a remporté le prestigieux trophée « Ballon d’Or », récompensant le meilleur joueur de l’année civile.  En devançant au classement le Polonais Robert Lewandowski pour ce 7e Ballon d’Or, l’Argentin compte désormais 2 de plus que son premier poursuivant au palmarès, Cristiano Ronaldo (5 trophées). Et ça fait polémique. Ils étaient ainsi nombreux à mettre des joueurs comme Robert Lewandowski ou Karim Benzema devant l’Argentin. Plus les jours passent, plus les réactions (pro et anti) se multiplient depuis lundi soir.
C’est surtout en Allemagne que ça fait parler beaucoup négativement, puisque beaucoup voulaient voir l’attaquant polonais être sacré. Et Pascal Ferré, patron du Ballon d’Or, s’est justement exprimé pour le média allemand Watson à ce sujet. « Je n’ai pas mis Messi en premier. J’ai choisi Lewandowski en premier, mais je pense que Messi mérite le Ballon d’Or », a-t-il lancé, avant de répondre à la rumeur concernant l’attribution d’un Ballon d’Or 2020 honorifique pour le joueur du Bayern : « ce que Messi a dit était gentil et intelligent. Je pense que nous n’avons pas à prendre ces décisions très rapidement ». Face au tollé, France Football va réfléchir à la modification du système de votes ! « Nous pouvons y penser et en même temps nous devons respecter l’histoire du Ballon d’Or, qui est basé sur les élections. Nous ne pouvons pas être sûrs que Lewandowski aurait remporté le Ballon d’Or l’an dernier. Nous ne pouvons pas le savoir parce qu’il n’y a pas eu d’élections. Mais, pour être honnête, l’année dernière, Lewandowski aurait eu de grandes chances de gagner », a-t-il confié.
Les journalistes du média germanique lui ont également demandé si le système d’attribution du prix allait changer à l’avenir. « Comme après chaque élection, nous prendrons le temps de réfléchir à la manière dont nous pouvons améliorer le système électoral pour les années à venir. Mais nous ne prendrons pas de décisions trop rapidement. Nous allons enquêter sur tous les détails de l’élection », a-t-il ajouté.
A titre de rappel, depuis 2016 à la suite de la fin du partenariat entre France Football et la Fifa qui co-organisaient l’évènement, les nouvelles règles sont les suivantes : le vote est établi par un panel de journalistes internationaux. Le vote est déterminé à partir d’une liste de trente joueurs, contre vingt-trois lors des précédentes éditions. L’étape intermédiaire pour annoncer le nom des trois finalistes est supprimée. Le vainqueur et le classement complet sont dévoilés avant la fin de l’année civile.

Alassane CISSOUMA, avec Footmercato

Commentaires via Facebook :