Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Bandiagara : La CNDH condamne avec fermeté les abus graves des droits de l’Homme

Le Président de la CNDH, Aguibou Bouaré

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a exprimé ses inquiétudes au sujet de la situation sécuritaire sur les axes routiers dans la Région de Bandiagara. Elle dit avoir appris avec une profonde affliction les attaques contre un convoi des Forces Armées Maliennes (FAMas), commises le 29 août 2023 sur la Route RN15 entre Bandiagara et Sevaré. L’Institution nationale des droits de l’Homme s’incline devant la mémoire des disparu(e)s et souhaite prompt rétablissement aux blessé(e)s.

Se fondant, notamment sur la Constitution du 22 juillet 2023, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, le Pacte international relatif aux droits économiques sociaux et culturels, la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la CNDH condamne avec fermeté ces abus graves des droits de l’Homme perpétrés contre les FAMas ; recommande des actions diligentes de la part des autorités compétentes en vue de rechercher, identifier et traduire en justice les commanditaires, auteurs et complices des abus de droits dénoncés ; invite le Gouvernement à renforcer les moyens matériels et humains des FAMas ; encourage les FDS dans leur mission sacerdotale de protection des populations et de leurs biens, dans le strict respect des droits de l’Homme et du Droit international humanitaire. Pour la CNDH, la protection des droits de l’Homme est une responsabilité partagée.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :