Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Choguel aux ressortissants de Koro : « Aujourd’hui, c’est l’armée malienne qui terrorise les terroristes »

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, chef du gouvernement, a reçu, le 23 mai 2022, une délégation des ressortissants de Koro, conduite par le professeur Salifou Telly. Cette rencontre a eu lieu quelques jours seulement après celle de l’association Ginna Dogon. La délégation a donc interpellé les autorités sur la situation sécuritaire très inquiétante dans le cercle de Koro en leur demandant d’avoir plus de vigilance dans la gestion de la question. Aussi, le professeur Salifou Telly et ses collègues ont tenu à réitérer le soutien de la population de Koro à l’armée malienne dans sa lutte contre le terrorisme.

Alors que la saison des pluies montre ses premiers signes, la psychose d’une insécurité chronique et des attaques récurrentes refont surface. Les populations se demandent encore de quelle couleur sera cette saison hivernale qui s’annonce, surtout quand on sait que les précédentes ont été durement éprouvantes à cause l’insécurité. La délégation a aussi sollicité une aide alimentaire, car la dernière campagne agricole n’ayant pas été bonne, le besoin d’une assistance se fait cruellement sentir.

Ainsi, quelques ressortissants du cercle de Koro se sont réunis pour porter la voix d’une population qui affirme avoir été longtemps abandonnée à son propre sort. Pour ce faire, ils ont rencontré le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, chef du gouvernement. Dans un premier temps, les ressortissants de Koro ont réaffirmé leur soutien à la transition et aux Forces Armées maliennes (FAMa), avant d’exprimer leur inquiétude quant à la situation d’insécurité qui perdure dans la zone.

Aussi, la délégation a demandé au gouvernement de redoubler de vigilance sur les nombreuses exactions qui continuent d’être commises par les groupes armés terroristes sur les paisibles populations, y compris des enlèvements et des impositions d’impôts illégaux. Ils ont également demandé au chef du gouvernement le bitumage de la route reliant la ville de Koro à celle de Douentza.

Stabiliser pour avoir la paix !

De son côté, le chef du gouvernement a apprécié la démarche entreprise par les Korois. Ainsi, il leur a remercié pour le soutien exprimé à l’égard de l’équipe de la Transition. « Sans le soutien du peuple, le gouvernement n’allait pas être engagé aussi loin dans l’affirmation de la souveraineté de notre pays, de son indépendance dans les prises de décisions et dans la diversification des partenaires pour assurer la sécurité », a-t-il déclaré.

Pour le Premier ministre, la sécurité du Mali passe nécessairement par la sécurité du centre, car cette zone reste le cordon qui relie les différentes parties du Mali. Et pour Choguel, la peur a désormais changé de camp. « Tant que le centre ne sera pas stabilisé nous n’allons pas avoir la paix au Mali », a-t-il affirmé, avant d’ajouter qu’« aujourd’hui, c’est l’armée malienne qui terrorise les terroristes, la peur a changé de camp, notre objectif est que d’ici un an nous puissions pacifier complètement le pays. »

Enfin, le Premier ministre a rassuré les ressortissants du cercle de Koro que leurs doléances seront transmises aux plus hautes autorités.

Amadou Kodio

Source : Ziré