L’Angola a reçu ce mercredi plus de 600 000 doses du vaccin développé par Oxford/Astrazeneca.Ce premier lot entre dans le dispositif Covax, l’initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) visant à donner un accès équitable aux pays à revenu moyen et faible.

« Nous espérons que, d’ici fin juillet, nous pourrons, selon la promesse de Covax, recevoir les vaccins pour 20% de la population, comme promis. Le gouvernement a aussi ses propres initiatives. Nous nous occupons des acquisitions par d’autres moyens. Nous avons un plan de vaccination flexible, assez ambitieux et nous espérons vacciner 53% de notre population en deux étapes. Mais cela pourrait prendre un certain temps », a déclaré la ministre angolaise de la Santé, Silvia Lutucuta.

La vaccination a débuté dès l’arrivée du premier lot, puisque 50 personnes parmi lesquelles des professionnelles de la santé se sont vu administrés les piqûres. 

L’occasion d’inaugurer l’entrepôt central des vaccins à Luanda, la capitale angolaise.

Plus de 200 millions de doses Astrazeneca/Oxford, fabriquées en Corée du Sud et par le Serum Institute of India, seront livrées d’ici fin mai dans 142 pays grâce à une opération logistique sans précédent.