Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

De nouvelles mesures pour réduire les accidents de la circulation

C’est parti depuis ce matin pour la 19eme édition de la semaine nationale de la sécurité routière. Le thème de cette année est « la sécurité du transport public des personnes ».

L’excès de vitesse, la circulation des véhicules de transport en commun à des heures avancées, l’incivisme. Voilà autant de facteurs qui expliquent la multiplication des accidents de la route, selon la ministre des transports. Ainsi pour mettre fin aux drames sur les routes, les autorités annoncent de nouvelles mesures. « Face à ces tragédies de la route, il a été procédé par voix de communiqué conjoint, l’interdiction des véhicules de transport public des voyageurs entre 00h et 5h du matin sur les axes routiers interurbains et internationaux », explique la ministre des infrastructures et des transports. Pour Dembélé Madina Sissoko, « le respect strict des limites de vitesse est fixé à 50 km/h en agglomération et 90 km/h en rase campagne »

Des campagnes de sensibilisation et de vulgarisation seront menées d’ici la fin du mois avant l’entrée en vigueur de ces mesures, assurent les responsables de l’Agence nationale de la sécurité routière.

« L’arrêté interministériel a été déjà pris par le ministre des transports et de la sécurité. Nous allons vulgariser cet arrêté Nous allons convenir d’un deadline d’ici la fin du mois au cours duquel, nous allons procéder à l’application de la mesure », annonce Ousmane Maiga, directeur de l’ANASER. Il précise que « le nouveau code prévoit même le retrait du permis pour les conducteurs qui se soumettraient pas aux règles élémentaires de la circulation routière ».

Au cours de cette semaine, l’ANASER prévoit de visiter 110 gares routières partout dans le pays pour sensibiliser les populations. Signalons que le lancement de la semaine a été marqué par la remise des radars à la police et à la gendarmerie nationale pour contrôler l’excès de vitesse des chauffeurs.

La semaine de la sécurité routière est lancée alors qu’un grave accident s’est produit vendredi dernier dans la capitale malienne. Ce drame a fait 9 morts et plusieurs blessés.

Une belle initiative pour les usagers

Quelles solutions à la récurrence des drames dans la circulation à Bamako? La question taraude les esprits de nombreux habitants de la capitale. Habitants et transporteurs saluent ces mesures prises par les autorités et demandent plus de suivi dans leur application.

Studio Tamani